Accueil / Historiographie et méthodologie / Historiographie / Etudes modernes / Histoire sociale et musicologie : un tournant (...)

Histoire sociale et musicologie : un tournant historiographique 

Mélanie Traversier

Traversier, Mélanie, « Histoire sociale et musicologie : un tournant historiographique », Revue d’histoire moderne et contemporaine 2/2010 (n° 57-2), p. 190-201

Extrait de l’article

Concluant un projet initié en 1996 par l’organisation du colloque « Concert et public : mutation de la vie musicale en Europe de 1780 à 1914 (Allemagne, France, Angleterre) » qui s’était tenu à Göttingen, puis intégré dans le programme international « Music Life in Europe, 1600-1900 » soutenu par l’European Science Foundation, la parution des trois volumes consacrés à l’histoire du concert et des sociétés de musique depuis le début du XVIIIe siècle, et codirigés par Hans Erich Bödeker, Patrice Veit et Michael Werner, couronne une entreprise scientifique de grande ampleur qui marque une étape fondamentale dans l’historiographie des pratiques musicales. D’une part, parce que le projet réalisé dresse un état des questionnements actuels sur le fait musical à l’échelle européenne, d’autre part parce qu’il lance une série de chantiers de recherche qui demandent à être approfondis, notamment sur la spatialisation des pratiques musicales et les convergences entre histoire des courants esthétiques, histoire de l’art et histoire des publics du spectacle vivant.

Lire la suite (Cairn.info)