Accueil / Histoire et fonction / Perception de la cour & la royauté / Etudes modernes / Le masque du ’Rieur de la cour’ de Suzanne de (...)

Le masque du ’Rieur de la cour’ de Suzanne de Nervèze

Diane Desrosiers-Bonin

Desrosiers-Bonin, Diane, "Le masque du ’Rieur de la cour’ de Suzanne de Nervèze", Tangence, n° 77, 2005, p. 129-142

Extrait de l’article

Les premières années de la Fronde ont donné lieu à une floraison d’écrits polémiques ; « il n’est pas mesme jusque des femmes qui ne s’en meslent », remarque avec mépris le bibliothécaire du cardinal Mazarin, Gabriel Naudé. Au nombre de ces femmes libellistes figure Suzanne de Nervèze dont Le Rieur de la cour paraît en 1649. Dans ce petit ouvrage, elle met en place un certain nombre de stratégies textuelles pour légitimer sa prise de parole publique et critique. Portant le masque du Rieur, ce « Démocrite nouveau », elle dénoncera tous les visages de l’hypocrisie courtisane. Cependant, par delà cette leçon morale, c’est le statu quo d’un ordre social et politique en crise qu’elle cherchera finalement à conserver.

Lire la suite (érudit)