Accueil / Histoire et fonction / Politique, guerre et justice / Etudes modernes / Diplomatique et discours politiques. Une (...)

Diplomatique et discours politiques. Une analyse lexicographique qualitative et quantitative des ordonnances de Philippe le Bon pour la Flandre (1419-1467)

Jonas Braekevelt, Jan Dumolyn

Braekevelt, Jonas, Dumolyn Jan, « Diplomatique et discours politiques. Une analyse lexicographique qualitative et quantitative des ordonnances de Philippe le Bon pour la Flandre (1419-1467) », Revue historique, 2012/2 (n° 662), p. 323-356.

Extrait de l’article

En sa réalité matérielle, l’ordonnance d’un prince médiéval est d’abord évidemment une charte, un objet d’étude diplomatique. Du point de vue historique et légal, elle est aussi une « loi » – ou elle témoigne au moins d’une activité législative – en constituant donc une source prioritaire pour les historiens du droit et de la genèse de l’État. L’historien des idées peut y retrouver des usages précis de telle ou telle grande notion abstraite, méritant sa propre histoire conceptuelle ou « Begriffsgeschichte ». Mais sous l’angle de l’historien de la politique qui s’intéresse aux sociétés médiévales, l’ordonnance est peut-être en premier lieu le résultat d’une forme de communication politique qui s’insère dans le contexte d’un certain rapport de forces plus ou moins conflictuel et d’institutions et de processus administratifs et politiques. Finalement, l’analyste du discours pourrait considérer le texte d’une telle charte législative comme concentrant un ou plusieurs langages politiques, regroupant des « chaînes de signifiants paradigmatiques » circulant dans la société médiévale. Il est très clair que les traitements qualitatifs et quantitatifs peuvent mettre au jour beaucoup plus de niveaux de signification dans le discours d’une charte médiévale qu’une lecture superficielle qui ne se focalise que sur les faits historiques ou juridiques. C’est de ce point de vue que l’on voudrait considérer un corpus de textes politiques importants d’un prince du bas Moyen Âge : les ordonnances de Philippe le Bon, duc de Bourgogne, promulguées pour le comté de Flandre durant l’ensemble de son règne (1419-1467). L’ancienne et vénérable science auxiliaire de la diplomatique sera alors combinée de manière interdisciplinaire avec les différents types de méthodologies beaucoup plus récents que l’on regroupe alors sous la discipline de l’analyse critique des discours idéologiques (Critical Discourse Analysis).

Lire la suite (cairn.info)