Home / News and links / Publications / Histoire mondiale des cours, de l’Antiquité à (...)

Histoire mondiale des cours, de l’Antiquité à nos jours

Victor Battaggion, Thierry Sarmant (dir.)

Victor BATTAGGION, Thierry SARMANT (dir.), Histoire mondiale des cours, de l’Antiquité à nos jours, Paris, Perrin, 2019.

Véritable voyage dans le monde prestigieux et mystérieux des anciennes cours, ce volume offre à ses lecteurs l’insigne honneur d’être reçu à la cour de Pharaon en Égypte, à celle des empereurs de Chine et du Japon, à celle du roi des rois perse – de Darius au dernier shah d’Iran –, à celles de Rome et de Byzance, de la Sublime Porte, des Grands Moghols indiens, du Vatican, de France bien sûr, mais aussi à celles d’Angleterre, d’Autriche, d’Espagne et de Russie, ou encore dans les royaumes et principautés allemandes, scandinaves et balkaniques.
Comment elles ont été constituées, comment elles ont évolué, qui les compose – famille, domesticité, dignitaires –, quel est leur écrin – Versailles, Westminster, le sérail de Constantinople, la Cité interdite de Pékin… –, quels en sont les rites et les usages – le souverain est un être sacré, devant qui la prosternation, « proskynèse » en Europe et en Asie, « kow-tow » en Chine, est de rigueur –, quels sont leurs liens ; enfin pourquoi et comment – pour la plupart – elles ont disparu : pour la première fois, les meilleurs spécialistes, réunis par Victor Battaggion et Thierry Sarmant, répondent à toutes ces interrogations et brossent d’une plume alerte et érudite l’histoire de ces cours, tout à la fois instrument et manifestation du pouvoir, de l’Égypte antique à l’Europe contemporaine.

Victor Battaggion est rédacteur en chef adjoint d’Historia. Il a notamment dirigé le volume Les Figures du mal (Perrin-Sonatine, 2016). Thierry Sarmant, archiviste-paléographe, est conservateur en chef du patrimoine et directeur des collections du Mobilier national. Il a publié entre autres livres Louis XIV homme et roi (2012, rééd. coll. « Texto », 2014) et 1715. La France et le monde (Perrin, 2014, rééd. coll. « Tempus », 2017).