Accueil / Histoire et fonction / Éducation et formation / Etudes modernes / De l’utilité des lettres dans la carrière des (...)

De l’utilité des lettres dans la carrière des armes. Guerre et culture écrite en France au XVe siècle

Sara Fourcade

Fourcade, Sara. « De l’utilité des lettres dans la carrière des armes. Guerre et culture écrite en France au XVe siècle », Le Moyen Age, vol. cxxi, no. 1, 2015, p. 21-40.

Extrait de l’article

La guerre ou les lettres ? Entre des activités qu’ils jugent inconciliables, les combattants nobles du royaume de France ont choisi la guerre. C’est du moins ce qu’affirment les écrivains de la fin du Moyen Âge, lesquels commentent longuement les conséquences de ce choix funeste. Eustache Deschamps († 1406) explique comment chevalerie est aujourd’hui destruicte parce qu’elle het l’estude. Georges de Halluin († 1536), seigneur de Halluin et humaniste plaidant pour le cumul, déplore dans son traité des Triomphes des romains (octobre 1514) les préjugés de tous bords, cette coustume sy mauvaises :

[…] l’on se mocque d’ung noble homme ou d’ung gendarme qui parle latin disant qu’il ne peult estre bon gendarme et bon clerc ensemble, et a ceste cause est venue en avant un proverbe commun qui dist : « Il en parle comme un clerc d’armes » […] 

Lire la suite(cairn.info)