Accueil / Histoire et fonction / Politique, guerre et justice / Etudes modernes / L’Avis à Yolande d’Aragon : un miroir au prince (...)

L’Avis à Yolande d’Aragon : un miroir au prince du temps de Charles VII

Jean-Patrice Boudet, Elsa Sené

Jean-Patrice Boudet et Elsa Sené, « L’Avis à Yolande d’Aragon : un miroir au prince du temps de Charles VII », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 24, 2012, 51-84.

Extrait de l’article

Trois raisons nous amènent à être particulièrement heureux de présenter et de republier ce document aujourd’hui dans les Cahiers de Recherches Médiévales et Humanistes.

D’abord, cette publication est un hommage à Philippe Contamine, puisque c’est lui qui a identifié la véritable destinataire de ce texte, Yolande d’Aragon, belle-mère de Charles VII – qualifiée de « mere » du roi dans l’adresse, ce qui peut tout aussi bien désigner sa belle-mère – et non pas Isabeau de Bavière, comme le pensaient ses premiers éditeurs, en 18661. Auguste Vallet de Viriville datait en outre ce traité de 1434, alors que Ph. Contamine a montré que l’on devait situer sa rédaction vers 1425, cette datation reposant sur une série d’indices concordants qui peuvent être précisés et complétés, comme on va le voir.

Ensuite, ce petit miroir au prince a fait l’objet d’un mémoire de maîtrise de qualité, soutenu par Elsa Sené à l’université d’Orléans en 1995. Or, ce mémoire n’a pu faire l’objet que d’un bref résumé, alors qu’il méritait beaucoup plus que cela et qu’il était de nature à jeter les bases d’une nouvelle édition de ce traité.

Lire la suite (journals.openedition.org)