Home / History and function / Politics, war and justice / Modern studies / La vraie gloire ne s’acquiert que par les (...)

La vraie gloire ne s’acquiert que par les armes. Sully, la noblesse et la guerre

Nicolas Le Roux

Le Roux, Nicolas. La vraie gloire ne s’acquiert que par les armes. Sully, la noblesse et la guerre, Albineana, Cahiers d’Aubigné, 26, 2014. Sully, le Ministre et le mécène. Actes du colloque international des 23 et 24 novembre 2012. Réunis par Cécile Huchard, Marie-Dominique Legrand et Gilbert Schrenck, sous la direction de Cécile Huchard, Marie-Dominique Legrand et Gilbert Schrenck, p. 153-170

Extrait de l’article

Maximilien de Béthune a passé toute sa jeunesse et une partie de sa vie adulte dans un royaume déchiré par l’affrontement entre « deux partis d’Estat et deux de religion ». Pour les gens de sa génération, la guerre pouvait apparaître comme un état normal de la société. C’est pourquoi le règne d’Henri IV, une fois la paix établie, a pu être vécu comme un temps exceptionnel. Cependant, la paix n’était pas exempte de dangers ; les menaces étaient omniprésentes, comme pouvait l’écrire l’un des correspondants de Sully : «[…] bien souvent la longue paix aux royaumes y engendre, par l’oysiveté et les delices de l’abondance, de bien mauvaises humeurs et plus dangereuses que la guerre ».

Lire la suite (persee.fr)