Accueil / Histoire et fonction / Relations nationales et internationales / Etudes modernes / De la vassalité à la sujétion : l’application du (...)

De la vassalité à la sujétion : l’application du traité d’Arras (21 septembre 1435) par la couronne

Anne-Brigitte Spitzbarth

Spitzbarth, Anne-Brigitte, « De la vassalité à la sujétion : l’application du traité d’Arras (21 septembre 1435) par la couronne », Revue du Nord, 1/2003 (n° 349), p. 43-72.

Résumé de l’article

L’article comporte deux parties, l’une consiste en l’édition d’un discours de l’évêque de Coutances, Richard Olivier, ambassadeur du royaume de France envoyé en décembre 1459, devant Philippe le Bon, duc de Bourgogne, alors que les relations entre les deux puissances sont plus que tendues ; l’autre consiste en l’analyse de ce discours qui montre comment la couronne entend régler les rapports entre elle et le puissant prince qu’est Philippe le Bon, gommant l’exemption d’hommage dont il bénéficie en vertu du traité d’Arras de 1435, et le rejetant dans la masse des sujets, réclamant de lui tous les devoirs attachés à cette condition. Ce discours illustre d’une part l’effacement progressif de la notion de vassal par rapport à celle de sujet, et d’autre part la tentative de monopolisation par la couronne d’un certain nombre de prérogatives dont celle de mener les relations extérieures.

Lire la suite (Cairn.info)