Accueil / Histoire et fonction / Relations nationales et internationales / Etudes modernes / L’Angleterre, ennemie héréditaire ?

L’Angleterre, ennemie héréditaire ?

Philippe Chassaigne

Chassaigne, Philippe, « L’Angleterre, ennemie héréditaire ? », Revue historique des armées, 264, 2011, p. 3-10.

Résumé de l’article

L’idée d’une Angleterre, ennemie héréditaire de la France, passerait presque pour une vérité d’évidence. De fait, la liste des affrontements, ouverts ou feutrés, entre les deux pays est bien connue. Anglophobie et francophobie ont, tour à tour, servi à cristalliser les identités nationales. Pourtant, il convient de ne pas oublier que chaque pays a connu d’autres « ennemis héréditaires » au cours de son histoire : les Espagnols pour les Britanniques, les Habsbourg et les Allemands pour les Français. Surtout, les évolutions récentes (depuis la fin du XXe siècle) attestent d’une coopération militaire renforcée, les deux pays devenant le moteur de la politique européenne de sécurité et de défense.

Lire la suite (Revues.org)