Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / L’idée de retraite dans l’œuvre de La Fontaine

L’idée de retraite dans l’œuvre de La Fontaine

Bernard Beugnot

B. Beugnot, "L’idée de retraite dans l’œuvre de La Fontaine", dans Cahiers de l’Association internationale des études francaises, 1974, n° 1, pp. 131-142.

Extrait de l’article

S’introduire, par le biais de l’idée de retraite, dans l’œuvre de La Fontaine est à la fois banal et délicat. Banal, tant sont nombreux les commentaires suscités par les hymnes que La Fontaine adresse à la solitude ou au repos. Délicat, en raison des traditions littéraires qui dessinent leurs arabesques à travers les textes, y affleurent ou s’y métamorphosent, en raison également des questions de méthode que soulève une telle perspective : l’histoire des idées a-t-elle juridiction sur les œuvres de poésie ? Qui s’agit-il d’interroger : une pensée, une existence ou, par delà les hantises personnelles, les préoccupations d’une époque qui s’y trahissent ? L’ordre et l’orientation des réflexions qui suivent répondront en partie à ces questions. Disons pour le moment que j’écarterai toute interrogation biographique, tout détour systématique par les sources et toute soumission trop docile à la chronologie. La succession chronologique des textes n’est pas en effet révélatrice des dominantes et des tensions fondamentales qui donnent son sens à l’idée de retraite.

Lire la suite (Persée)