Accueil / Histoire et fonction / Religion, spiritualité et ésotérisme / Etudes modernes / Vieux saint et grande noblesse à l’époque (...)

Vieux saint et grande noblesse à l’époque moderne : Saint Denis, les Montmorency et les Guise

Jean-Marie Le Gall

Jean-Marie Le Gall, "Vieux saint et grande noblesse à l’époque moderne : Saint Denis, les Montmorency et les Guise", dans Revue d’histoire moderne et contemporaine, no 50-3 2003/3.

Extrait de l’article

"Jésus est fils de Dieu, et de très bonne famille par sa mère" : sainteté et noblesse ont toujours fait bon ménage. Les études sur la période médiévale ont souligné l’origine aristocratique de nombreux saints, notamment dans l’Europe du Nord. Durant l’époque moderne, la noblesse ne dédaigne pas la sainteté, dès lors qu’elle lui permet d’accroître son pouvoir symbolique et charismatique.

Mais si les liens entre les élites et les nouveaux saints sont étudiés, l’usage que l’aristocratie peut faire des anciens est moins connu, sauf pour quelques dynasties souveraines : ainsi la valorisation du culte de saint Louis par les Bourbon. Les études sur les origines incroyables de certains lignages ont plutôt souligné la volonté de la noblesse de s’enraciner chez les Troyens ou dans l’aristocratie sénatoriale romaine, comme les Juvenal des Ursins. Le premier XVIe siècle est marqué dans toute l’Europe par cette recherche des origines légendaires.

Lire la suite (Cairn)