Accueil / Art et culture / Arts décoratifs / Etudes modernes / Le Coq et l’Orange : récit d’une guerre (...)

Le Coq et l’Orange : récit d’une guerre métallique entre Louis XIV et Guillaume III

Lucie Moriceau

Lucie Moriceau, "Le Coq et l’Orange : récit d’une guerre métallique entre Louis XIV et Guillaume III", dans Revue historique des armées, année 2008, numéro 253, pp. 22-29.

Résumé de l’article

La guerre de la Ligue d’Augsbourg (1688-1697) fut le théâtre de l’affrontement de l’hostilité personnelle réciproque entre Louis XIV et Guillaume III d’Orange, souverain de la couronne britannique en 1689. Durant presque une décennie, l’opposition entre catholiques et protestants se durcit, entraînant dans la tourmente le sort du royaume d’Angleterre. Jacques II, roi légitime et catholique de la couronne britannique, est détrôné par son gendre, Guillaume III, héraut de la foi réformée. Jacques II, en exil en France sous la protection de son cousin, le roi Louis XIV, tente, par tous les moyens militaires qu’il peut rassembler, de reconquérir la légitimité de son trône. La suprématie de Guillaume III en tant que chef de guerre s’affirme en Irlande au cours des batailles de La Boyne et de Limerick qui ruinent les espoirs de restauration de la royauté de Jacques II. Le récit des batailles que se livrèrent Louis XIV et Guillaume d’Orange au sujet de la légitimité de la couronne anglaise se poursuit au travers des médailles et gravures contemporaines de ces évènements. Cet article propose une analyse de cette guerre par l’image à partir d’un exemplaire de l’édition de 1692 de l’Histoire métallique de Guillaume III par les médailles et inscriptions, ouvrage hollandais publié par Nicolas Chevalier et fleuron des collections de la bibliothèque du Service historique de la Défense.

Lire la suite (revues.org)