Accueil / Individus, familles, groupes / Nobles et Tiers Etat / Etudes modernes / Deux femmes d’affaires du Quattrocento : (...)

Deux femmes d’affaires du Quattrocento : Alessandra Macinghi Strozzi et Caterina Sforza

Lise Collange

Lise Collange, "Deux femmes d’affaires du Quattrocento : Alessandra Macinghi Strozzi et Caterina Sforza", dans Le Moyen Âge, année , 2003, tome CIX, numéro 2, pp. 295-312.

Résumé de l’article

Force est de constater que les historiens ne se sont guère penchés sur la place des femmes aristocrates dans le monde des affaires au XVe siècle. Ce désintérêt doit être imputé au fait qu’il est toujours difficile d’évoquer, faute d’une documentation significative, l’action des femmes issues de l’aristocratie hors de la cellule domestique, et plus particulièrement dans le monde des affaires, domaine généralement réservé aux hommes. Ainsi la femme, selon une conception traditionnelle de sa fonction au sein du couple, en serait totalement exclue ou détiendrait un rôle mineur, voire insignifiant. les deux exemples développés, celui d’Alessandra Macinghi Strozzi, dirigeante d’une entreprise commerciale et, celui d’un entrepreneur de guerre, Caterina Sforza comtesse d’Imola et de Forli, mettent en évidence l’intervention des femmes aristocratiques dans le monde des affaires au Quattrocento, en Toscane et en Romagne.

Lire la suite (Cairn)