Accueil / Art et culture / Peinture et arts graphiques / Etudes modernes / La peinture en France de 1830 à 1848. Chronique

La peinture en France de 1830 à 1848. Chronique bibliographique et critique

Marie-Claude Chaudonneret

Marie-Claude Chaudonneret, "La peinture en France de 1830 à 1848. Chronique bibliographique et critique", dans Revue de l’Art, année 1991, volume 91, numéro 91, pp. 71-80.

Extrait de l’article

La première moitié du XIXe siècle, et la monarchie de Juillet en particu­lier, avait jusqu’à ces dernières an­nées peu mobilisé l’attention des historiens de l’art. Pierre Rosanvallon, dans l’introduction de son livre Le moment Guizot (1985), faisait le même constat en ce qui concernait le domaine de l’histoire.

Le dernier ouvrage d’ensemble, Du Romantisme au Réalisme. La peinture en France de 1830 à 1848 par Léon Rosenthal, datait de 1914 et fut réédité en 1987 (Paris, Macula) avec une Présentation de Michael Marrinan. Deux études récentes, celle de Thomas W. Gaehtgens, Versailles de la résidence royale au Musée historique. La Galerie des Batailles dans le Musée historique de Louis-Philippe (Paris, Albin Michel, 1984) et celle de Michael Marrinan sur le mécénat royal, Painting politics for Louis-Philippe. Art and ideology in Orleanist France. 1830-1848 (Yale University Press, 1988) apportent une contribution importante. Dernièrement, l’exposition organisée par l’Université du Missouri (1989-1990), The Art of the July Monarchy montrait le regain d’in­térêt pour cette période. Le catalo­gue, composé de huit essais corres­pondant aux sections thématiques de l’exposition, entendait examiner l’ensemble de la production artisti­que de 1830 à 1848.

Lire la suite (Persée)