Accueil / Art et culture / Peinture et arts graphiques / Etudes modernes / Le portrait du roi restauré, ou la fabrication (...)

Le portrait du roi restauré, ou la fabrication de Louis XVIII

Martin Wrede

Martin Wrede « Le portrait du roi restauré, ou la fabrication de Louis XVIII », Revue d’histoire moderne et contemporaine 2/2006 (no 53-2), p. 112-138.

Extrait de l’article

Louis XVIII est l’un des rois de France les mieux oubliés. En 1978, dans tout l’hexagone une seule rue portait son nom, et, plus récemment, les Lieux de mémoire, ouvrage dans lequel cette donnée statistique est mentionnée, ne lui consacrent qu’une place bien marginale. Son règne semble n’avoir laissé que peu de traces dans la mémoire collective de la nation. Louis XVIII, que ce soit dans les Lieux de mémoire ou ailleurs, reste dans l’ombre aussi bien des rois de l’Ancien Régime que des protagonistes de la Révolution, et en particulier, bien sûr, dans celle de Napoléon. Mais Louis XVIII demeure également dans l’ombre de son frère aîné, Louis XVI, et même de son cadet, Charles X. Le premier fait partie intégrante de l’histoire de France et le second, lui aussi, participe à la mémoire historique de la nation en tant que déclencheur ultra réactionnaire de la Révolution de 1830 – le dernier roi à avoir été sacré et couronné selon le rite ancien à Reims et réputé pour avoir voulu supprimer les droits à la liberté des Français et rendre la monarchie absolue.

Lire la suite (CAIRN)