Accueil / Actualités et liens utiles / Parutions / Dans l’atelier des Menus Plaisirs du roi. (...)

Dans l’atelier des Menus Plaisirs du roi. Spectacles, fêtes et cérémonies aux XVIIe et XVIIIe siècles

Jérôme de La Gorce, Pierre Jugie

Dans l’atelier des Menus Plaisirs du roi. Spectacles, fêtes et cérémonies aux XVIIe et XVIIIe siècles, par Jérôme de La Gorce et Pierre Jugie, Paris, Archives nationales-Versailles, Artlys, 2010, 35 €.

Les Archives nationales conservent, dans l’un de leurs plus beaux fonds d’Ancien Régime, celui de la Maison du roi, les sources manuscrites les plus riches relatives aux fêtes, aux spectacles et aux cérémonies organisés aux XVIIe et XVIIIe siècles à la cour de France.
Cet ensemble comprend une exceptionnelle collection de huit grands Recueils de décorations de théâtre, constituée par les Menus Plaisirs du roi, service chargé de créer et de financer ces prestigieuses manifestations données dans les résidences du souverain et dans les grands sanctuaires de la monarchie, la basilique de Saint-Denis et Notre-Dame de Paris. Antoine Angélique Levesque, garde général des magasins des Menus Plaisirs, y a réuni, en 1752, 757 dessins et 109 estampes dus aux plus grands artistes des spectacles et des fêtes royales des XVIIe et XVIIIe siècles (Henri Gissey, Jean Berain, Carlo Vigarani, Giacomo Torelli, Giovanni Niccolo Servandoni, les frères Slodtz, etc.).
L’inventaire de ces trésors d’art graphique, fruit d’un patient et délicat travail d’attribution, d’identification et de datation, a été confié à l’éminent historien de l’art et musicologue, spécialiste de Berain et de Lully, Jérôme de La Gorce, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique.
Cet ouvrage reproduit près de 150 dessins et estampes sélectionnés dans ces recueils, confrontés à d’autres œuvres de prestigieux établissements culturels français et étrangers. Le lecteur peut pénétrer au cœur même de l’atelier des Menus Plaisirs et côtoyer, en plein travail, les plus grands maîtres des décors, des machines et des effets spéciaux d’alors. Ces virtuoses de l’éphémère mirent leur talent au service de Louis XIV, alors que Versailles donnait le ton dans le reste de l’Europe par ses divertissements mémorables.

Points forts :

- Un ouvrage de référence faisant le point sur l’état des recherches les plus récentes
- La révélation inédite de dessins abrités dans les lieux de conservation les plus prestigieux du monde entier (Paris, Versailles, Berlin, Londres, Vienne, Stockholm)
- Reproductions de la plupart des dessins en pleines pages offrant une parfaite vision de leur qualité graphique
- Fiche technique complète des œuvres (artiste ou école, titre, date, dimensions, technique, support, lieu de conservation, expositions, bibliographie)
- Appareil critique constitué d’informations pratiques sur la base de données des Archives nationales, d’une chronologie, d’une bibliographie et d’un index.