Accueil / Histoire et fonction / Politique, guerre et justice / Etudes modernes / Deux entrepreneurs militaires au XIVe siècle : (...)

Deux entrepreneurs militaires au XIVe siècle : Bertrand du Guesclin et Sir Hugh Calveley

Kenneth Fowler

Fowler, Kenneth, "Deux entrepreneurs militaires au XIVe siècle : Bertrand du Guesclin et Sir Hugh Calveley", dans Actes des congrès de la Société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public, 18e congrès, Montpellier, 1987, Le combattant au Moyen Age, pp. 243-256.

Extrait du texte

Dans cette communication, je n’aborderai pas les grandes lignes de la question. Nous avons en effet toute une littérature sur l’organisation, la composition sociale et le fonctionnement des armées des rois de France et d’Angleterre à la fin du Moyen Age. Je me contenterai d’exploiter une petite documentation, très riche d’ailleurs, tirée d’un procès enregistré dans les registres de la chancellerie des rois d’Aragon et qui se trouve aux Archives de la couronne d’Aragon à Barcelone.

Les relations entre les deux hommes dont je vais parler, posent bien des questions plus générales sur l’apprentissage militaire, spécialement pour les gens de guerre qui se sont battus en Bretagne durant les années quarante et cinquante du quatorzième siècle ; sur les relations entre combattants de pays et d’allégeance différents ; sur les rapports entre les combattants et les pouvoirs publics - les liens de fidélité aux seigneurs féodaux et aux rois ; sur la motivation des mercenaires - les éléments matériels, chevaleresques et religieux ; sur les ambitions des entrepreneurs militaires qui ont opéré en France et en Espagne, ambitions qui étaient presque aussi grandes que celles des condottieri en Italie à la même époque bien que la structure politique, entre la France et l’Italie, ait été tout à fait différente.

Lire la suite (Persée)