Accueil / Individus, familles, groupes / Groupes sociaux / Etudes modernes / Les humanistes et la question nobiliaire au (...)

Les humanistes et la question nobiliaire au milieu du XVe siècle

Guido Castelnuovo

Guido Castelnuovo « Les humanistes et la question nobiliaire au milieu du XVe siècle », Rives méditerranéennes 1/2009 (n° 32-33), p. 67-81.

Extrait de l’article

Gallie omnis una est nobilium norma. Contrairement à ce qu’aurait pu écrire César, la noblesse française est une et indivisible. En voici les principales raisons : en France, les nobles qui habitent leurs terres et domaines ruraux « fuient les villes, car tout noble considère qu’il est abominable d’y vivre. Qui vit en ville est jugé rustique et ignoble alors que les marchands sont dépréciés et regardés comme une race vile et abjecte ». Ces Français caractérisent la noblesse comme suit : « vivre du sien, faire largesses et ne point se préoccuper du futur ».

Lire la suite (Cairn)