Accueil / Art et culture / Arts décoratifs / Etudes modernes / Les décors rocaille. Essai d’analyse stylistique

Les décors rocaille. Essai d’analyse stylistique

Brigitte d' Hainaut-Zveny

Hainaut-Zveny, Brigitte d’, "Les décors rocaille. Essai d’analyse stylistique", dans MORTIER Roland, HASQUIN Hervé, eds. : "Rocaille, rococo" in Etudes sur le XVIIIè siècle, Volume XVIII, Editions de l’Université de Bruxelles, 1991.

Extrait de l’article

Pendant longtemps, les termes "rocaille" et "rococo" furent utilisés, parfois
avec des nuances, souvent indifféremment, pour désigner la phase tardive de
l’art baroque. Une phase, qui eu égard aux schémas évolutionnistes alors en
faveur, était perçue par la plupart des auteurs, comme un moment de dissolution,
de désagrégation organique de ce style baroque.

C’est aux frères Goncourt que revient le mérite d’avoir posé les premiers
jalons pour une autonomie du style Rococo, en identifiant les caractéristiques
d’une esthétique particulière, différente des usages baroques.

Lire la suite (document pdf, Digithèque des éditions de l’Université de Bruxelles)