Accueil / Vie quotidienne / Itinérance, voyages et exil / Etudes modernes / L’Europe occidentale découvre la Russie : les (...)

L’Europe occidentale découvre la Russie : les voyageurs étrangers pendant le règne de Catherine II

Daniel L. Schlafly

D.L. Schlafly : L’Europe occidentale découvre la Russie : les voyageurs étrangers pendant le règne de Catherine II, dans DROIXHE D., GOSSIAUX Pol-P., eds. : "L’homme des lumières et de la découverte de l’autre" in Etudes sur le XVIIIè siècle, Volume horssérie 3, Editions de l’Université de Bruxelles, 1985.

Extrait de l’article

Conscient de la supériorité de ses valeurs et de sa culture, le siècle des
lumières est également soucieux d’en percevoir le reflet dans le monde
naturel, dans les sociétés traditionnelles d’Europe occidentale, ainsi que
dans les lointaines contrées de l’extérieur. Alors que les sentiers battus du
Grand Tour » attirent la majorité des voyageurs, certains préfèrent se
lancer à la découverte de la Russie de Catherine II, dont la variété, l’éclat
et’ la croissante complexité ne peuvent être ignorées. C’est dans ce contexte
qu’un auteur français souligne alors « le rôle important que ce Empire joue
sur la scène du monde". Bien que la Russie ait été depuis longtemps décrite
par des voyageurs européens, les considérables efforts de Pierre le Grand,
tant pour imiter les modèles occidentaux que pour porter à l’étranger l’écho
de ses réussites, ont plus que jamais attiré l’attention des Européens et
inspiré des chroniques dont le texte de Voltaire constitue l’exemple le plus
connu.

Lire la suite (document pdf, Digithèque des éditions de l’Université de Bruxelles)