Accueil / Ouvrages / Jacqueline Vons : Le médecin, les institutions, le / Bibliographie

Bibliographie

Jacqueline Vons

Jacqueline Vons, Le médecin, les institutions, le roi. Médecine et politique aux XVIe-XVIIe siècles, Paris, Cour de France.fr, 2012. Ouvrage numérisé inédit mis en ligne le 1er avril 2012 dans le cadre du projet de recherche "La médecine à la cour de France (XVIe-XVIIe siècles)", http://cour-de-france.fr/article2342.html.

[Page 90]

Les ouvrages cités occasionnellement dans le texte ne sont pas repris ci-dessous.
Les renvois aux notices du Dictionnaire du monde médical (Base de données http://cour-de-france.fr/article655.html ) sont signalés dans le texte sous le nom de l’auteur de la notice.

Documents sources : manuscrits

BIU Santé, Ms : Commentaires de la Faculté de médecine de Paris. (1395-1786), abrégé sous Commentarii.
BIU Santé, Ms 5388, f°63 : Nomina medicorum Parisiensium qui galliarum regibus sub archiatrorum titulo inservierunt a Ludovico Crasso ad haec usque tempora, primum ex Naudaeo et Riolano.
BIU Santé, Ms 2320- 2322-2337 : Thèses BARON (Collection des Thèses in-4° de l’ancienne Faculté de Médecine de Paris).
BIU Santé, Ms 2007 (Patin).
BIU Santé, Ms 2058 (Histoire du Collège de chirurgie).
BIU Santé, Ms 2114 (Statuts de la Faculté de Médecine de Paris).
BIU santé, Ms 2117 (MOREAU, R., Recueil de leçons faites à la Faculté de Médecine et traités divers).
Acad. Nationale de médecine, Ms 3(3) « Notes sur l’histoire de la faculté de médecine » par Jean-Louis- Charles Desessarts (1729-1811), doyen de la dite faculté.
Bibl. Hist. Ville de Paris : Ms Chéreau CP 4983.
Bibl. Mazarine Ms 3601 (Recueil d’ouvrages médicaux de Jean RIOLAN).
Archives Nationales, AJ 15

Livres imprimés anciens (avant 1800)

BANC, J., La Memoire renouvelée des merveilles des eaux naturelles..., Paris, P. Sevestre, 1605.

— , Les admirables vertus des eaux naturelles de Pougues, Bourbon et autres renommées de France, Paris, L. Giffart, 1618.
BELON, Pierre, L’histoire naturelle des estranges poissons marins, Paris, R. Chaudière, 1551.
BERMINGHAM, Michel, Traduction des statuts des docteurs-régens sic de la faculté de médecine en l’université de Paris, Paris, Depoilly, 1754 (numérisé : http://www.biusante.parisdescartes.fr/histmed/medica/cote?90958x62x03 - lien vers le document.
BÉRULLE, Pierre de, Traicte des energumenes, Troyes, É. de La Hurepoye, 1599.
BOUVARD, Charles, Historicae hodiernae medicinae rationalis veritatis ΛΟΓΟΣ ΠΡΟΤΡΕΠΤΙΚΟΣ. Ad rationales medicos, s.l. s.d. (1655 ?), (numérisé : http://www.biusante.parisdescartes.fr/histmed/medica/cote?35177x01).
CARRÈRE, J-B., Catalogue raisonné des ouvrages qui ont été publiés sur les eaux minérales en général, et sur celles de la France en particulier, Paris, Cailleau, 1785.
CHARTIER, René, Magni Hippocratis Coi et Claudii Galeni Pergameni Archiatrôn Universa Quae Extant Opera, Paris, 1638-1689, (numérisé : http://www2.biusante.parisdescartes.fr/livanc/index.las).
CHOMEL, Jean-Baptiste, Éloge de Louis Duret, médecin célèbre sous Charles IX et Henri III, Paris, A. M. Lottin l’aîné, 1765.

— , Essai historique sur la médecine en France, Paris, Lottin l’aîné, 1762.

p. 91
COUSINOT, Jacques, Discours au Roy, touchant la nature, vertus, effects et usage de l’eau minerale de Forges. Par Iacques Cousinot, Docteur Regent en la faculté de Medecine de Paris, Conseiller et Medecin ordinaire du Roy, & son Professeur en Medecine. Paris, J. Libert, 1631.
CRÉVIER, Jean-Baptiste, Histoire de l’université de Paris depuis son origine jusqu’en l’année 1600, Paris, Desaint & Saillant, 1761.
DIONIS, Pierre, L’anatomie de l’homme suivant la circulation du sang et les dernières découvertes démontrées au Jardin Royal, par M. DIONIS, premier chirurgien de feuë Madame la Dauphine, chirurgien ordinaire de la feuë Reine, et Juré à Paris. 2ème édition corrigée et augmentée d’une Table très utile, Paris, L. d’Houry, 1694.

— , Cours d’opérations de chirurgie démontrées au Jardin Royal, Bruxelles, Les frères T’Serstevens, 1708.

— , Dissertation sur la mort subite avec l’histoire d’une fille cataleptique, Paris, L. d’Houry, 1710.

— , Histoire anatomique d’une matrice extraordinaire, Paris, J. Cusson, 1683.

— , Traité général des accouchemens qui instruit de tout ce qu’il faut faire pour être habile Accoucheur, Paris, C.-M. d’Houry, 1718.
DU CHESNE, Joseph, Tetras gravissimorum totius capitis affectuum, Marbourg, P. Egenolph, 1606.
DUVAL, Guillaume, Le Collège Royal de France, ou Institution, establissement et catalogue des lecteurs et professeurs ordinaires du Roy, …, Paris, M. Bouillette, 1644.
DUVERNEY, Joseph-Guichard, Anatomie de la tête, en tableaux imprimés qui représentent au naturel le cerveau sous différentes coupes, la distribution des vaisseaux dans toutes les parties de la tête, les organes des sens et une partie de la névrologie, d’après les pièces disséquées et préparées par M. Duverney, en 8 grandes planches dessinées, peintes, gravées et imprimées en couleur et grandeur naturelle, par le sieur Gautier, Paris, Gautier, 1748.

— , Exposition anatomique de la structure du corps humain, en vingt planches imprimées avec leur couleur naturelle, pour servir de supplément à celles qu’on a déjà données au public, selon le nouvel art, dont M. Gautier est inventeur. Par le même auteur, Marseille, Vial, 1759.

— , Lettre à Monsieur ***, contenant plusieurs nouvelles observations sur l’ostéologie, Paris, L. d’Houry, 1689.

— , Myologie complete en couleur et grandeur naturelle, composée de l’Essai et de la Suite de l’Essai d’anatomie en tableaux imprimés, Paris, Lamesle, 1746.

— , Traité de l’organe de l’ouïe, contenant la structure, les usages et les maladies de toutes les parties de l’oreille, Leiden, J. A. Langerak, 1731.

— , Traité des maladies des os, Paris, Bure l’aîné, 1751.
ÉLOY, Nicolas-François-Joseph, Dictionnaire historique de la médecine ancienne et moderne, Mons, H. Hovois, 1778.
Encyclopédie méthodique, « Chirurgie« , par M. de La Roche et M. Petit-Radel, Paris, Panckoucke, 1790.
L’ESTOILE, Pierre de, Recueil de pièces diverses servant à l’histoire de Henry III,... Nouvelle édition revuë & augmentée, 2 t., Cologne, P. Marteau, 1699.
GRÉVIN, Jacques, Le second discours de Jaques Grévin, docteur en medecine a Paris, sur les vertus & facultez de l’antimoine, Paris, J. du Puys, 1567.
GUILLEMEAU, Jacques, Les Œuvres de chirurgie…, Rouen, J. Viret, F. Vaultier, C. Malassis, et J. Besongne, 1649.
HAZON, Jacques-Albert, Éloge historique de la Faculté de Médecine de Paris, Paris, Butard, 1770.

— , Notice des hommes les plus célèbres de la Faculté de Médecine en l’Université de Paris…, Paris, B. Morin, 1778.
LA BROSSE, Guy de, De la nature, vertu et utilité des plantes, divisé en cinq livres, Paris, R. Baragnes, 1628.
LAMBIN, Denis, D. Lambini,…Oratio de rationis principatu et recta institutione, Paris, J. Bienné, 1566.

p. 92
LINAND, Barthélémy, Nouveau traité des eaux minérales de Forges, où l’on fait voir dans les nouveaux principes de physique & de médecine, qu’elle est la nature de ces eaux. en quoy consistent ses vertus, etc...& lettre de M. Barthélémy Linand...écrite le 15 octobre 1697, où il répond à quelques objections qu’on a faites contre son livre, Paris, L. d’Houry, 1697.
MARESCOT, Michel, Discours véritable sur le faict de Marthe Brossier de Romorantin, prétendue démoniaque, Paris, Mamert Patisson, 1599.
MÉNAGE, Gilles, Menagiana, Nouvelle édition, t. I, Paris, Veuve Delaulne, 1729.
MONANTHEUIL, Henri, Oratio qua ostenditur quale esse deberet Collegium profess. regiorum ut sit perfectum atque absolutum, Paris, F. Morel, 1595.
MOREAU, René, Renati Morelli,... Anticalotta : ad... Jo. Morellum,..., Paris, J. Libert, 1614.

— , De manu regia oratio panegyrica et inauguralis habita in collegio Cameracensi regio, die jovis 21 aprilis, a Renato Moreau, medicinæ et chirurgicæ professore regio, Paris, J. Libert, 1633.

— , Défense de la Faculté de Médecine de Paris, contre son calomniateur, dédiée à monseigneur l’éminentissime cardinal duc de Richelieu, Paris, [s.n.], 1641.

— , De manu regia oratio panegyrica et inauguralis habita in collegio Cameracensi regio, die jovis 21 aprilis, a Renato Moreau, medicinæ et chirurgicæ professore regio, Paris J. Libert, 1633.

— , Du chocolate, Discours curieux divisé en quatre parties par Antoine Colmenero de Ledesma, traduit de l’espagnol en français par René Moreau, Paris, S. Cramoisy, 1643.

— , Iacobii Sylvii Ambiani opera medica, jam demum in sex partes digesta, vestigata, et indicibus necessariis instructa. Adjuncta est ejusdem vita et jam opera et studio Renati Morœi, Doctoris medici Parisiensis, Genève, Chouet, 1630.

— , Petri Brissoti doctor. Medici parisiensis præstantissimi apologetica disceptatio, in qua docetur per quæ loca sanguis mitti debeat in viscerum inflammationibus, præsertim in pleuritide : edition nova a Renato Moreau, doctore medico parisiensi, illustrata, qui dialexin de missione sanguinis in pleuritide subjunxit. Adjiuncta est Petri Brissoti vita, Paris, A. Pacard, 1622.
MOREL, Jean, Joannis Morelli Calotta, salutare admodum capitis operimentum, Paris, J. Libert, 1611.
RENAUDOT, Eusèbe, L’antimoine justifié et l’antimoine triomphant, ou discours apologétique faisant voir que la poudre et le vin émétique, et les autres remèdes tirés de l’antimoine, ne sont point vénéneux, mais souverains pour guérir la plupart des maladies qui y sont exactement expliquées, Paris, J. Henault, 1653.
RIOLAN, Jean, Joannis Riolani filii,... Anthropographia et Osteologia, omnia recognita, triplo auctiora et emendatiora..., Paris, D. Moreau, 1626 (repris dans Les œuvres anatomiques…, 1629).

— , Curieuses recherches sur les escholes en medecine de Paris et de Montpelier, necessaires d’estre sçeuës, pour la conservation de la vie. Par un ancien docteur en medecine, de la Faculté de Paris, Paris, G. Meturas, 1651.

— , De monstro nato Lutetiæ anno Domini 1605 : disputatio philosophica per I. Riolanum filium, doctorem medicum, Anatomiæ et Pharmaciæ professorem regium, Paris, O. de Varennes, 1605.

— , Discours sur les hermaphrodits où il est demonstré contre l’opinion commune qu’il n’y a pas de vrays hermaphrodits, Paris, P. Ramier, 1614.

— , Encheiridium anatomicum et pathologicum, Paris, G. Meturas, 1648.

— , Gigantologie. Discours sur la grandeur des géants, Paris, A. Perier, 1618.

— , Les oeuvres anatomiques en français, (traduction par P. Constant), Paris, D. Moreau, 1629.

— , Osteologia ex veterum et recentiorum præceptis descripta, Paris, A. Périer, 1614.

— , Requête au Roi pour l’établissement d’un jardin Royal en l’Université de Paris, Paris, s.n.,1618

— , Opera anatomica vetera, recognita et auctiora, Paris, G. Méturas, 1649.

p. 93
ROBIN, Jean, Catalogus stirpium tam indigenarum quam exitocarum quæ Lutetiæ coluntur, Paris, 1601.
VALLET, Pierre, et ROBIN, Jean, Le jardin du Roy tres Chrestien Henri IV, s.l., 1608.

Éditions modernes consultées

GOUJET, Claude- Pierre, Mémoire historique et littéraire sur le Collège Royal de France, Genève, Slatkine, 1971 (Réimpression de l’édition de Paris, chez A.-M. Lottin l’aîné, 1758).
PALISSY, Bernard, Œuvres complètes, édition présentée et annotée par Keith Cameron, Jean Céard, Marie-Madeleine Fragonard, ... [et al.] ; sous la direction de Marie-Madeleine Fragonard, 2e éd. revue et augmentée, Paris, H. Champion, 2010.
PATIN, Guy, Lettres, éd. Réveillé-Parise, Paris, J.-B. Baillière, 1846.

— , Les lettres de Guy Patin à Charles Spon : janvier 1649-février 1655, étude et édition critique par Laure Jestaz, Paris, H. Champion, 2006. :
LE BAILLIF DE LA RIVIERE, Roch, Demosterion [1578], texte établi et annoté par Hervé Baudry, Paris, H. Champion, 2005.

— , Petit traité de l’antiquité et singularités de Bretagne Armorique, en laquelle se trouvent bains curans la lepre, ulceres et aultres maladies, édition critique par H. Baudry, Paris, Classiques Garnier, 2010.

Études modernes (après 1800)

ALBOU, Philippe, Une conférence de Gui Patin au Collège Royal de Paris en 1663, Conférence au 40e congrès international d’histoire de la médecine, 26-30 août 2006, Budapest, 2006.
BAUDRY, Hervé, Contribution à l’étude du paracelsisme en France au XVIe Siècle (1560-1580) - De la naissance du mouvement aux années de maturité : Le Demosterion de Roch le Baillif, Paris, H. Champion, 2005.
BERGOUNIOUX, J., « Les éditions du Codex medicamentarius de l’ancienne Faculté de Médecine de Paris », Bull. Société d’histoire de la pharmacie, 15, n° 54, 1927, p. 376-389.
BERRIOT SALVADORE, Évelyne, « Ambroise Paré : la figure d’un chirurgien expert », in VONS, J. et VELUT, S. (dir.), Pouvoir médical & fait du prince au début des temps modernes : actes du colloque de Tours, 17-18 juin 2010, Paris, De Boccard, 2011, p. 13-28.
BERTY, Auguste et TISSERAND, Lazare, Topographie historique du vieux Paris, Paris, Impr. impériale [puis] nationale, 1897.
BOUDON-MILLOT, Véronique, DASEN, Véronique et MAIRE, Brigitte, Femmes en médecine, Hommage à Danielle Gourevitch, Paris, BIUM-De Boccard, 2008.
BOUDON-MILLOT, Véronique et COBOLET, Guy (dir.), René Chartier, 1572 – 1664, Éditeur des œuvres d’Hippocrate et de Galien : ses sources et son influence. Colloque international, Paris, 2010 (actes à paraître).
BOUMEDIENNE, Samir, Avoir et savoir : l’appropriation des plantes médicinales du Nouveau Monde par les Européens (XVIIe-XVIIIe siècles), Mémoire de master 2, ENS Lyon, 2009 (prix thèses et mémoires SFHM 2010).
BOYER, Anne, « Un outil bibliographique méconnu : Catalogue des eaux minérales du royaume de France de Carrère (1785), . Presse thermale et climatique, v. 140, 2003, p. 175-180.
BRIÈLE, Léon, Notes pour servir à l’histoire de l’Hôtel-Dieu de Paris, Paris, E. Thorin, 1870.
BUJANDA, Jésus Martinez et RICHTER, Marcella, Index librorum prohibitorum (1600- 1966), Genève, Droz, 2002.
CAMPANA, Carlo, « Girolamo Fabrici d’Acquapendente », in VONS, J. (éd.), Pratique et pensée médicales à la Renaissance : actes du 51e Colloque international d’études humanistes, Tours, 2-6 juillet 2007, Paris, De Boccard, 2009, p. 273- 286.
CHATELAIN, Claire, Chronique d’une ascension sociale. Exercice de la parenté chez de grands officiers, XVIe-XVIIe siècles, Paris, éd. EHESS, 2009.
CHÉREAU, Achille, « Les enfants de Guy Patin », L’union médicale, 9 novembre 1869, p. 669- 678.

p. 94

— , Le Parnasse médical français, Paris, Delahaye, 1874.
CLERICUZIO, Antonio, “Medicina, chimica e Botanica al Jardin Royal des Plantes di Parigi (1635- 1700)”, Medicina nei Secoli, 12/3, 2000, p. 565-585.
CLEU, Hubert, « La mort du cardinal de Bourbon  ». Bull. Société française d’Histoire de la Médecine, t. XII, 1913, p. 268-276.
CONCASTY, Marie-Louise, Commentaires de la faculté de médecine de l’université de Paris, 1516-1560, Paris, Imprimerie nationale, 1964.
CORLIEU, Auguste, L’ancienne faculté de médecine de Paris, Paris, A. Delahaye, 1877.
CORON, Antoine, « Collège royal et Bibliotheca regia. La bibliothèque savante de François Ier », in FUMAROLI, M. (dir.), Les origines du Collège de France (1500- 1560), Paris, Collège de France / Klincksieck, 1998, p. 143-183.
CUNNINGHAM, Andrew, The Anatomist Anatomis’d. An Experimental Discipline in Enlightenment Europe, Farnham, Ashgate, 2010.
DELOCHE, Maximin, Un frère de Richelieu inconnu, chartreux, primat des Gaules, cardinal, ambassadeur, Paris, Desclée de Brouwer, 1935.
DERAMAIX, Marc (éd.), Les académies dans l’Europe humaniste. Idéaux et pratiques, Genève, Droz, 2008.
DULIEU, Louis, La médecine à Montpellier. La Renaissance, Lille, Les presses universelles, 1979.
DURAND, M. H., « Entre Paracelse et Lémery : la chimie française au début du XVIIe siècle », in ROGER, J. (dir.), Les sciences à la Renaissance, Paris, Vrin, 1973, p. 260-272.
DUVAL, Louis, « Les archiatres normands », Bull. de la société linnéenne de Normandie, 5e série, Caen, 1902, p. 29-46.
FARGE, James K. « Les lecteurs royaux et l’Université de Paris », in TUILIER, A. (dir.), Histoire du Collège de France. I. La création (1530-1560), Paris, Fayard, 2006, p. 209-228.
FERRACCI, Elsa, Édition critique, traduction et commentaire du traité hippocratique des Prénotions de Cos. Thèse de doctorat (Paris 4), soutenue le 5 décembre 2009.
FRANKLIN, Alfred, Recherches sur la bibliothèque de la faculté de médecine de Paris, Paris, A. Aubry, 1864.
FUMAROLI, Marc (dir.), Les origines du Collège de France. 1500- 1560, Paris, Collège de France / Klincksieck, 1998.
GASNIER, Adeline, Pierre Le Paulmier et la Faculté de Médecine de Paris : de la défense à l’accusation (1603-1609), mémoire dactylographié de Master 2, CESR, 2010.

— , "Une expropriation pour raison d’utilité publique", Paris, Cour de France.fr, 2012. Document inédit publié dans le cadre du projet de recherche « La Médecine à la cour de France » (http://cour-de-france.fr/article2357.html).(2012a).

— , « Un exemple de débat interne à la faculté de médecine de Paris », Seizième siècle, 8, 2012, p. 107-126, à paraître (2012b).
GIACOMOTTO-CHARRA, Violaine, « Un régime pour quel(s) prince(s) ? Le prince et son médecin dans Le pourtraict de la santé de Joseph Duchesne », in VONS, J. et VELUT, S. (dir.), Pouvoir médical & fait du prince au début des temps modernes : actes du colloque de Tours, 17-18 juin 2010, Paris, De Boccard, 2011, p. 89-106.
GIROT, Jean-Eudes, « La notion de lecteur royal : le cas de René Guillon (1500- 1570) », in FUMAROLI , M. (éd.), Les origines du Collège de France. 1500- 1560, Paris, Collège de France / Klincksieck, 1998, p. 43-108.
GORRIS-CAMOS, Rosanna, « Le lycium philosophal sanmarcellin, in DERAMAIX, M. (éd.), Les académies dans l’Europe humaniste. Idéaux et pratiques, Genève, Droz, 2008, p. 553-588.
GOURON, Marcel, Matricule de l’Université de médecine de Montpellier (1503- 1599), Genève, Droz, 1957.
GRMEK, Mirko D., « Les premiers lecteurs royaux de médecine », in TUILIER, A. (éd), Histoire du Collège de France. I. La création (1530-1560), Paris, Fayard, 2006, p. 421-440.

p. 95
HAAG, Eugène, La France protestante, Paris, Cherbuliez, 1853.
HAWKES, Natalie, « Antoine Daquin, Premier Médecin to Louis XIV (1672-1693) », Paris, 2009. Article inédit publié sur Cour de France.fr le 1er juin 2009 : http://cour-de-france.fr/article1097.html
HOTTIN, Christian, « Retour sur un patrimoine parisien méconnu : les espaces de transmission du savoir à l’époque moderne. De la maison à l’amphithéâtre », Situ, revue des patrimoines [en ligne], n° 10, 2009 : http://www.insitu.culture.fr/article.xsp?numero=10&id_article=hottin-1343
JOLY, Bernard, « L’ambiguïté des paracelsiens face à la médecine galénique », in DEBRU, A. (éd.), Galen on Pharmacology, Leiden, Brill, 1997, p. 301- 321.
JUBERT, Gérard (éd.), Théophraste Renaudot (1586-1653) : père des journalistes et médecin des pauvres, Paris, H. Champion [Documents inédits des Archives nationales], 2005.
JURGENS, Madeleine et FLEURY, Marie Antoinette (éd.), Documents du Minutier central concernant l’histoire littéraire (1650-1700), Paris, Presses universitaires de France, 1960.
KAHN, Didier, Alchimie et paracelsisme en France à la fin de la Renaissance  : 1567-1625, Genève, Droz, 2007.

— , Plantes et médecine, (al)chimie et libertinisme chez Guy de la Brosse, 2007, http://www.bium.univ-paris5.fr/histmed/medica/brosse.htm
LAGET, Pierre-Louis, « Le premier amphithéâtre d’anatomie de la communauté des chirurgiens de Paris sis rue des Cordeliers », Chirurgie, n° 124, 1999, p. 681-690 et Bulletin Monumental, t. 156, 1998, IV, p. 369-384.
LARRIEU, Félix, Gui Patin, doyen de la Faculté de médecine de Paris ; sa vie, son œuvre, sa thérapeutique, 1601-1672, Paris, A. Picard, 1889.
LECLERC, Henri, « Un remède de Guy Patin : le sirop de roses pâles  », Bull. Société française d’histoire de la médecine, n° 15, 1921, p. 212-216.
LE FLOCH-PRIGENT, Patrice, BONNICHON, Philippe et PARIENTE, Denis, « La mort du roi Henri IV (14 mai 1610). Analyse du compte rendu d’autopsie de Jacques Guillemeau », Histoire des sciences médicales, XLIII/2, 2009, p. 177-184.
LE FORT, Léon, Riolan. Conférences historiques faites à la Faculté de Médecine de Paris, Paris, Germer-Baillière, 1866, p. 109-140.
LEHOUX, Françoise, Le cadre de vie des médecins parisiens aux XVIe et XVIIe siècles, Paris, A. et J. Picard, 1976.
LÉVY- VALENSI, J., La médecine et les médecins français au XVIIe siècle, Paris, J. B. Baillière et fils, 1933.
LONIE, I. M. , « The ‘Paris Hippocratics’ : teaching and research in Paris in the second half of the sixteenth century », in WEAR, A., FRENCH, R. K. et LONIE, I. M. (éd.), The medical Renaissance of the Sixteeenth Century, Cambridge, Cambridge University Press, 1985, p. 155-174.
LUNEL, Alexandre, La maison médicale du roi, Seyssel, Champ Vallon, 2008.
LUNEL, Alexandre (éd.), La représentation de la faculté de médecine de Paris lors de l’autopsie des rois de France. Documents commentés inédits, publiés en ligne sur Cour de France.fr le 1er février 2009 (http://cour-de-france.fr/article865.html) dans le cadre du projet de recherche « La médecine à la cour de France ».
MANDRESSI, Raphael, « Les médecins et le diable : expertises médicales dans les cas de possession démoniaque au XVIIe siècle en France », Chrétiens et Sociétés, 13, 2006, p. 35-70.
MARGANNE, Marie- Hélène, « Aspects chirurgicaux du Codex de Nicétas dans les affections articulaires », Rhumatologie pratique, n° 266, Cahier 2, Septembre 2009, p. 37-40, ill. Publication en ligne sur le site de la SFHM, http://www.biusante.parisdescartes.fr/sfhm/journees/2008/13.pdf.

— , « La collezione di testi chirurgici di Niceta. Firenze, Biblioteca Medicea Laurenziana, Plut. 74.7 », Tradizione medica classica a Bisanzio, a cura di Massimo Bernabò, Rome, 2010.

p. 96
MARGOLIN, Jean-Claude, « Code vestimentaire ou recommandations médicales controversées sur le port de la calotte au début du XVIIe siècle », in VIALLON, M. (éd.), Paraître et se vêtir au XVIe siècle, Saint-Étienne, 2006, p. 37- 52.
MAZAURIC, Simonne, Savoirs et philosophie à Paris dans la première moitié du XVIIe siècle. Les conférences du bureau d’adresse de Théophraste Renaudot (1633-1642), Paris, Publications de la Sorbonne, 1997.

— ,De la petite fille velue et autres conférences du bureau d’adresse (1632-1642), Paris, Klincksieck, 2004.
MINVIELLE, Edmond, La médecine au temps d’Henry IV. Médecins, maladies, autopsie du Roy. Thèse pour le doctorat en médecine, Paris, J. Baillière et fils, 1903.
MONTPENSIER, Mademoiselle de, Mémoires. Collationnés sur le manuscrit autographe. Avec notes biographiques et historiques. Par Adolphe Chéruel, Paris, Charpentier, 1858.
OMONT, Henri, « Jacques Goupyl, professeur extraordinaire au collège de France, 1552 », Bulletin de la Soc. Hist. de Paris et Ile de France, 1894, p. 184-185.
PAYA, Laurent, Du Jardin des Simples de la Maison de la charité chrétienne au Jardin des Apothicaires (1578-1624), Paris, 2008. Etude inédite publiée en ligne sur Cour de France.fr le 4 octobre 2008 (http://cour-de-france.fr/article590.html) dans le cadre du projet de recherche « La Médecine à la cour de France ».
PEREZ, Stanis (éd), Le journal de santé de Louis XIV, écrit par Vallot, Daquin et Fagon, Grenoble, J. Millon, 2004.
PERRIN, Jules, « Les anciennes Écoles de Médecine de la rue de la Bûcherie et la Maison des Étudiants ». L’Architecture, 25 juillet 1921, p. 3-8.
PIETROBELLI, Antoine, « Chartier bibliophage : les sources manuscrites de son édition de Galien et d’Hippocrate », in BOUDON-MILLOT, V. et COBOLET, G. (dir.), René Chartier, 1572 – 1664. Éditeur des œuvres d’Hippocrate et de Galien : ses sources et son influence. Colloque international Paris, 2010 (à paraître).
RIVIÈRE-PLATT, Nell, Autour du jardin du roi très chrétien Henri IV, Mémoire dactylographié Master 1 CESR (2010).
PINTARD René, Le libertinage érudit dans la première moitié du XVIIe siècle, Nouvelle édition augmentée d’un avant-propos et de notes et réflexions sur les problèmes de l’histoire du libertinage, reproduction de l’éd. de 1943, Genève, Slatkine, 2000.
ROGER, Jacques (éd.), Sciences de la Renaissance. VIIIe Congrès international de Tours, [1964]  ; [organisé par le Centre d’études supérieures de la Renaissance], Paris, Vrin, 1973.
ROGER, Jules, Médecins bretons du XVe au XXe siècle. Biographie et bibliographie, Paris, J. B. Baillière, 1900.
ROULE, Lucie, Les médecins du jardin du roi aux XVIIe et XVIIIe siècles. Origine médicale du Muséum national d’histoire naturelle. Thèse pour le doctorat en médecine, Paris, 1942.
RULLIÈRE, Roger, « Les morts subites à la Cour de Louis XIV de 1690 à 1709, d’après Pierre Dionis »,Hist. sciences médicales, 1984, 18/1, p 19-24.
(en ligne : http://www.biusante.parisdescartes.fr/sfhm/hsm/HSMx1984x018x001/HSMx1984x018x001x0019.pdf).
SAINT-MARTIN, Pauline et VONS, Jacqueline, « Certitudes et incertitudes autour de la mort de Charles IX. Enquête sur l’autopsie d’un roi  », Paris, Cour de France.fr, 2009. Article inédit publié en ligne le 2 janvier 2009 (http://cour-de-france.fr/article699.html) dans le cadre du projet de recherche « La Médecine à la cour de France ».
SARMANT, Thierry, Le cabinet des médailles de la Bibliothèque Nationale (1661- 1848), Paris, École des Chartes, 1994.
SETH, Catriona, Les rois aussi en mouraient. Les Lumières en lute contre la petite vérole, Paris, Desjonqères, 2008.
STOFFT, Henri, « Une rupture de corne utérine rudimentaire gravide en 1681 ». [A case of ruptured rudimentary horn pregnancy in 1681], Hist. sciences médicales, 1986, 20, p. 343-362).
(en ligne : http://www.biusante.parisdescartes.fr/sfhm/hsm/HSMx1986x020x004/HSMx1986x020x004x0343.pdf)
STROUP, Alice, A Company of Scientists : Botany, Patronage, and Community at the Seventeenth-Century Parisian Royal Academy of Sciences, Berkeley, University of California Press, 1990.

p. 97

— , “Royal Funding of the Parisian Académie Royale des Sciences during the 1690s”. Transactions of the American Philosophical Society, 77/4, Philadelphia, 1987, XI-168 p.
TUILIER, André (dir.), Histoire du Collège de France. I. La création (1530-1560), Paris, Fayard, 2006.

— , « L’entrée en fonction des premier lecteurs royaux », ibid, p. 145-163.
VASQUEZ-BUJAN, Manuel Enrique, « Le vocabulaire médical de l’antiquité tardive », Bull. du Cange, 66, 2008, p. 29-45.
VONS, Jacqueline et VELUT, Stéphane (dir.), Pouvoir médical & fait du prince au début des temps modernes, Paris, De Boccard, Collection Medic@, 2011.
VONS, Jacqueline, « La parole d’une sage-femme. Louise Bourgeois (1563-1636) », in BOUDON-MILLOT V. et DASEN V., Femmes en médecine, Paris, BIUM-De Boccard, 2008, p. 223-238.

— , (éd.), Pratique et pensée médicales à la Renaissance. Actes du 51e Colloque international d’études humanistes, Tours, 2-6 juillet 2007, Paris, BIUM- De Boccard, Collection Medic@, 2009.

— , « Restaurer Galien et Hippocrate : l’entreprise éditoriale de René Chartier sur fond de polémique », in BOUDON-MILLOT, V. et COBOLET, G. (dir.), René Chartier, 1572 – 1664, Éditeur des œuvres d’Hippocrate et de Galien : ses sources et son influence. Colloque international, Paris, 2010 (actes à paraître).
WAROLIN, Christian, « Nicolas Houel et Michel Dusseau, apothicaires à Paris au XVIe siècle », Revue d’histoire de la pharmacie, t. 88, n° 327, 2000, p. 319-336.
WICKERSHEIMER, Ernest, « Les premières dissections à la Faculté de Médecine de Paris », Bull. Société. Hist. Paris, XXXVII, 1910, p. 159-169.

— , « Les médecins de la nation anglaise (ou allemande) aux XIVe-XVe siècles », Bull. Société française d’Histoire de la Médecine, t. 12, n° 6, juin 1913, p. 285-344.

— , « Les origines de la Faculté de Médecine de Paris ; sa situation dans l’université naissante », Bull. Société Française d’Histoire de la Médecine, 1914, p. 249-260.

— (éd.), Les Commentaires de la Faculté de Médecine de Paris, Paris, Imprimerie nationale, 1915.
WORTH- STYLIANOU, Valérie, Les traités d’obstétrique en langue française au seuil de la modernité, Genève, Droz, 2007.
XHAYET, Geneviève, « Henri de Heer, médecin de cour et médecin de ville dans la principauté de Liège au début du XVIIe siècle », in VONS, J. et VELUT, S. (dir.), Pouvoir médical & fait du prince au début des temps modernes, Coll. Medic@, Paris, De Boccard, 2011, p. 107-122.

— , « Les premiers traités liégeois relatifs aux eaux de Spa (1559-1616) », Seizième siècle 8, 2012, p. 191-207 (à paraître).