Accueil / Histoire et fonction / Politique, guerre et justice / Etudes modernes / Pour une sociologie historique des sciences (...)

Pour une sociologie historique des sciences de gouvernement

Olivier Ihl, Martine Kaluszynski

Olivier Ihl et Martine Kaluszynski « Pour une sociologie historique des sciences de gouvernement », Revue française d’administration publique 2/2002 (no102), p. 229-243.

Extrait de l’article

Comment la conduite de l’action publique est-elle devenue objet de science ? Répondre à cette question implique de prendre acte d’un préalable. Pour qu’il en soit ainsi, il a fallu que les affaires de l’État deviennent chose commune. D’un côté, qu’elles quittent l’antre de la Cour où jusqu’à la fin du XVIIeme siècle, il était d’usage de parler d’« art de gouvernement » ; un art assimilé, par les Miroirs des Princes (speculum regni) à des pratiques initiatiques bientôt couvertes du sceau de la raison d’État. De l’autre, qu’elles « décrochent » de la pensée théologique, avec ses filiations et ses traditions attendues. Une désacralisation qui seule autorisait de nouveaux concepts à se substituer à la pesante glose sur les « mystères » de l’État.

Lire la suite (Cairn)