Accueil / Représentation et festivités / Festivités et réceptions / Etudes modernes / Célébrer la paix : projet de Jean Berain pour (...)

Célébrer la paix : projet de Jean Berain pour la paix de Nimègue, un dessin des Recueils des Menus Plaisirs

Pierre Jugie, Jérôme de La Gorce

Jugie, Pierre / La Gorce, Jérôme, Célébrer la paix : projet de Jean Berain pour la paix de Nimègue, un dessin des Recueils des Menus Plaisirs, entretien vidéo, cycle "Trésors du patrimoine écrit", INP, 2011.

Résumé de l’entretien

757 dessins enrichissent la collection créée en 1752 par le garde général des Menus Plaisirs du roi, Antoine Angélique Levesque. Elle est aujourd’hui conservée aux Archives nationales et une place prépondérante est consacrée à l’oeuvre du dessinateur de la Chambre et du Cabinet du roi, Jean Berain (1640-1711). Parmi les différentes facettes de l’activité de l’artiste qu’elle illustre, les projets de décors, fournis pour les Menus Plaisirs ou le Bureau de la ville de Paris pour des feux d’artifice et des illuminations, constituent un ensemble exceptionnel. Conçus pour célébrer les grands événements qu’étaient la naissance d’un nouvel héritier du trône et la proclamation de victoires ou de la paix en faveur de la France, ils sont tous de la main de Berain et comportent parfois des annotations susceptibles de connaître leur destination et de préciser leur datation.
C’est le cas de celui qui a été retenu ici. Plusieurs noms de villes, « Masteriq », « Cambray », figurent en effet au milieu de la composition dans des médaillons, au-dessus d’une représentation de la Paix, environnée d’autres allégories : la Valeur, la Justice, la Prudence. Or, ces cités furent négociées lors des traités conclus à Nimègue en 1678. Le dessin de Berain aurait donc été imaginé dès cette date ou l’année suivante pour l’une des fêtes chargées de fêter un événement qui marque l’apogée du règne de Louis XIV. L’hypothèse proposée ici se voit en outre confirmée par les comparaisons effectuées avec d’autres projets du fonds des Archives nationales, créés à la même époque.
La présentation de ce projet permettra de commenter un décor éphémère chargé de signification et de références historiques, de faire part de la richesse d’une collection d’arts graphiques et de rappeler l’importance de Jean Berain dans la culture du Grand Siècle.

Durée : 5 min 04 s
Entretiens réalisés par Astrid Desmousseaux pour Connaissance des Arts


Voir l’entretien (INP)