Accueil / Vie quotidienne / Itinérance, voyages et exil / Etudes modernes / Voyages de la jeunesse et voyages de la (...)

Voyages de la jeunesse et voyages de la maturité : le « journal » de Pierre de Sainte-Feyre (1498-1533)

Jean Tricard

Tricard, Jean, "Voyages de la jeunesse et voyages de la maturité : le « journal » de Pierre de Sainte-Feyre (1498-1533)", dans Actes des congrès de la Société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public, 26e congrès, Aubazine, 1996, Voyages et voyageurs au Moyen Age, pp. 93-102.

Extrait de l’article

Pierre de Sainte-Feyre est un seigneur marchois vassal et domestique de la maison de Bourbon. Il nous a laissé son « papier journal » — pour reprendre Yincipit de l’oeuvre — qui va de 1497 (a.s.) à 1533, date de sa mort. Nous n’en connaissons plus aujourd’hui que des fragments qui ont été publiés à la fin du XIXe siècle par l’érudit limousin Louis Guibert. Malgré son caractère incomplet, cette édition ne laisse aucun doute sur la place majeure que tient le voyage dans la vie de monsieur de Sainte-Feyre. Chose d’autant plus remarquable que les bourgeois limousins auteurs de livres de raison à la même époque se caractérisent avant tout par un état d’esprit casanier.
On a été aussi frappé par l’opposition entre les premiers voyages entrepris par l’auteur et ceux de la seconde partie du « journal ». C’est ce qu’on a voulu mettre en avant en opposant « voyages de jeunesse » et « voyages de la maturité ». Opposition risquée — on en a bien conscience — puisqu’on ne connaît pas la date de naissance de Pierre de Sainte-Feyre ni donc à quel âge il a commencé à rédiger son « journal ». Quelques indices amènent cependant à parier sur sa jeunesse dans les dernières années du XVe siècle : il n’apparaît pas dans la convocation de la noblesse de la Marche en 1470 ; il lui naît un deuxième fils en 1501 ; il meurt en 1533, soit près de quarante ans après avoir commencé la rédaction de son journal. On peut imaginer qu’il l’a entreprise — comme beaucoup d’autres auteurs de livres de raison de la même époque — après être devenu chef de famille, lorsqu’il a voulu laisser un témoignage sur sa vie, un exemple et des conseils à ses descendants.

Lire la suite (Persée)