Accueil / Histoire et fonction / Perception de la cour & la royauté / Etudes modernes / Un pamphlétaire en picard sous Louis-Philippe (...)

Un pamphlétaire en picard sous Louis-Philippe : Henri Carion, auteur de L’Z’Épistoles Kaimberlottes

Jacques Landrecies

Landrecies, Jacques, "Un pamphlétaire en picard sous Louis-Philippe : Henri Carion, auteur de L’Z’Épistoles Kaimberlottes", dans Bibliothèque de l’école des chartes, 2001, tome 159, livraison 1, p, 93-127

Extrait de l’article

La littérature picarde des XVIIe et XVIIIe siècles (parfois improprement présentée comme écrite en « moyen picard ») est, on le sait, une production essentiellement vouée au rire. Elle n’en est pas toujours frivole pour autant et, par-delà le gros comique, elle s’est régulièrement plu à fustiger les mœurs des contemporains et même parfois à descendre dans l’arène politique. L’exemple le plus célèbre est celui des mazarinades, mais il s’est publié aussi des débats sous les Lumières comme, de façon plus risquée, de franches attaques contre les autorités sous la Révolution. Avec les régimes plus vétilleux du début du XIXe siècle, cette tradition s’est interrompue pour reprendre de plus belle sous Louis-Philippe.

Lire la suite (Persée)