Accueil / Vie quotidienne / Sociabilité et psychologie / Etudes modernes / Freundinnen am Hof Ludwigs XIV.? oder Können (...)

Freundinnen am Hof Ludwigs XIV.? oder Können Frauen Freunde sein ?

Regina Schleuning

Schleuning, Regina, "Freundinnen am Hof Ludwigs XIV.? oder Können Frauen Freunde sein ?", dans Bertrand Haan, Christian Kühner (éd.), Freundschaft | Amitié. Eine politisch-soziale Beziehung in Deutschland und Frankreich 12.–19. Jahrhundert. Un lien politique et social en Allemagne et en France XIIe–XIXe siècle, discussions 8, 2013.

Résumé de l’article

La cour de France à l’époque moderne était un lieu où les femmes et les hommes de la noblesse entretenaient des liens interpersonnels créés par leurs liens de parenté et de clientèle. Jusqu’à présent, le fait qu’il existait des relations amicales entre eux, n’a guère été pris en considération par la recherche historique. Le propos de cet article est ainsi de montrer à partir de l’exemple des dames de la cour, au temps de Louis XIV, que l’amitié au sein de la sociabilité mixte du milieu curial n’était pas limitée par l’appartenance à tel ou tel sexe. Au contraire, les hommes et les femmes faisaient montre, à la cour, de leur amitié et partageaient la même idée de soutien et de loyauté avec peu de différences liées à leur sexe. Grâce aux positions privilégiées que les dames détenaient par leur proximité avec le pouvoir central de la cour, leur amitié était même particulièrement profitable dans le jeu des alliances matrimoniales et dans la course aux postes, privilèges et autres avantages.

Lire la suite (Perspectivia.net)