Accueil / Individus, familles, groupes / Groupes sociaux / Etudes modernes / Noblesse et croisade à la fin du Moyen (...)

Noblesse et croisade à la fin du Moyen Âge

Jacques Paviot

Paviot, Jacques, « Noblesse et croisade à la fin du Moyen Âge », Cahiers de Recherches Médiévales et Humanistes, 13 | 2006, 69-84.

Extrait de l’article

Par son essence même – reprenons la définition donnée par Jean Richard : « une expédition, essentiellement militaire, assimilée par la papauté à une œuvre méritoire et dotée par elle de privilèges spirituels accordés aux combattants et à ceux qui participent à leur entreprise […] ceux qui prenaient la route de l’Orient et plus spécialement des Lieux saints », mais encore « pour d’autres opérations lancées à l’intérieur de la chrétienté contre des hérétiques ou des ennemis de l’Église de Rome, aussi bien qu’aux frontières de cette même chrétienté contre des païens ou des infidèles » –, la croisade se trouvait réservée en priorité à l’état des combattants, qui est devenu la noblesse. En France, cela a été en quelque sorte institutionnalisé par son intégration dans l’aide aux quatre cas.

Lire la suite (revues.org)