Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / Les prophéties de Nostradamus : suivez la (...)

Les prophéties de Nostradamus : suivez la guide

Chantal Liaroutzos

Liaroutzos, Chantal, "Les prophéties de Nostradamus : suivez la guide", dans Bulletin de l’Association d’étude sur l’humanisme, la réforme et la renaissance, n° 23, 1986, p. 35-40.

Extrait de l’article

La Guide des chemins de France, conçue et imprimée en 1552 par Charles Estienne, est le premier en date de ces guides, routiers puis touristiques, qui devaient connaître jusqu’à aujourd’hui le succès que l’on sait. A cet égard l’ouvrage d’Estienne ne se démarque pas de sa postérité. Si son succès s’explique aisément par des raisons pratiques - la Guide était un instrument de repérage indispensable à une époque où n’existait aucun autre mode de représentation géographique du territoire français -, elle eut très tôt des utilisateurs « en chambre » : cartographes (Mercator, par exemple), ou auteurs de fiction, comme en témoigne un texte dont les interprétations ésotériques ont peut-être parfois masqué le caractère essentiellement poétique : les « prophéties » de Nostradamus. Car, prophète ou non, c’est en voyant que Nostradamus lit, et transpose, le texte en apparence insignifiant des itinéraires. Une telle pratique, aujourd’hui encore, ne cesse de défier le lecteur. Elle lui propose d’explorer à son tour ces marges qu’Estienne a laissées (exprès, dit-il) d’un toponyme à l’autre. Et, si Nostradamus en a fait des énigmes, bien après lui un savant célèbre devait les transformer en espace scénique d’un jeu sophistiqué.

Lire la suite (Persée)