Accueil / Représentation et festivités / Sacre et couronnement / Etudes modernes / Le son et ses sens. L’Ordo ad consecrandum et (...)

Le son et ses sens. L’Ordo ad consecrandum et coronandum regem (v. 1250)

Aubert Eduardo Henrik

Henrik, Aubert Eduardo, "Le son et ses sens. L’Ordo ad consecrandum et coronandum regem (v. 1250)", Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2/2007 (62e année), p. 387-411

Résumé de l’article

Cet article examine le fameux ordo du sacre royal réalisé vers 1250 en France, au temps de Louis IX (Paris, BNF, ms Latin 1246), un document complexe où plusieurs langages (texte, images, chants notés) sont mis en rapport, en se posant la question de savoir quelle est la place du son dans la cérémonie du sacre royal telle qu’elle est présentée dans ce manuscrit. Moyennant une comparaison avec ses sources textuelles directes, on insiste sur le fait que ce document donne un très grand poids à tout ce qui relève du registre sonore dans le sacre qu’il décrit et que cette attention n’est pas arbitraire, mais correspond à l’utilisation du son comme un des principaux véhicules du sens de la cérémonie. Il se dégage de l’analyse que l’on a affaire à un vrai « système sonore », dans la mesure où les références au son constituent un ensemble structuré et cohérent, très articulé à l’organisation du temps de la cérémonie, et au moyen duquel la place de chaque événement dans l’ensemble de la cérémonie pourrait être très concrètement perçue par l’oreille.

Lire la suite (Cairn.info)