Home / Historiography & methodology / Historiography / Modern studies / L’"histoire politique" de la fin du Moyen Âge. (...)

L’"histoire politique" de la fin du Moyen Âge. Quelques discussions

Nicolas Offenstadt

Offenstadt, Nicolas, L’"histoire politique" de la fin du Moyen Âge. Quelques discussions, dans Actes des congrès de la Société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public. 38e congrès, Île de France, 2007. Etre historien du Moyen Age au XXIe siècle, p. 179-198.

Extrait de l’article

Si le titre de ce travail comporte des guillemets pour encadrer le terme d’« histoire politique », c’est qu’à l’évidence la notion mérite d’être interrogée. Elle indique surtout un découpage académique classique qu’il faut sans aucun doute revoir. De même, la notion de « politique » pour qualifier un champ d’activités des gens du Moyen Âge a été fortement disqualifiée par Alain Guerreau. Ces deux questions mériteraient une discussion entière qui ne peut être menée en même temps que l’approche historiographique que nous avons choisie. Ici, nous prendrons simplement « histoire politique » comme une enveloppe commode, l’avantage de ces classements de sens commun étant de permettre la continuité des champs de discours. Le point de vue sera subjectif. Nous ne tenterons pas d’offrir un bilan complet des études sur l’histoire « politique » de la fin du Moyen Âge dans le royaume de France, ou même de celle des pouvoirs, mais simplement d’offrir quelques éléments de discussion sur l’état des travaux en la matière.

Lire la suite (Persée)