Accueil / Représentation et festivités / Musique et danse / Etudes modernes / "Le pu naut escalou de la perfecciu" : les (...)

"Le pu naut escalou de la perfecciu" : les poètes occitans et l’air de cour (1600-1660)

David Escarpit

David Escarpit, ""Le pu naut escalou de la perfecciu" : les poètes occitans et l’air de cour (1600-1660)", Littératures, 67, 2013, 155-171.

Résumé de l’article

Les XVIe et XVIIe siècle européens ont été le théâtre d’une révolution dans l’esthétique musicale vocale. Portées par une approche nouvelle du chant, basée sur l’expressivité de la voix seule, des innovations sans précédent ont donné naissance à ce que l’on appelle communément l’esthétique baroque. De façon concomitante, la même période voit l’achèvement de l’essor littéraire et poétique des langues vernaculaires en Europe, entamé depuis plusieurs siècles cependant. Cet essor est accompagné de revendications quant à la dignité, à la capacité d’expressivité de telle ou telle langue dans le chant lyrique. Les langues minoritaires, comme l’occitan, n’échappent pas à cette tendance, même si leur visibilité est inévitablement moindre.
Il sera tenté ici une approche du lien entre vocalité baroque et « génie » linguistique tel que l’ont esquissé – plus que défini - les contemporains : poètes, musiciens, théoriciens. Il s’agira également d’essayer de déterminer si le domaine linguistique occitan – dont la production littéraire et poétique connaît un de ses sommets à cette époque – a été lui aussi concerné par cette approche, autrement dit s’il peut être démontré qu’une vocalité baroque occitane, liée à la volonté d’exprimer le génie poétique de la langue d’oc, a existé.

Lire la suite (Revues.org)