Accueil / Art et culture / Sculpture / Etudes modernes / « Une teste de cire anatomique ». Un sculpteur (...)

« Une teste de cire anatomique ». Un sculpteur à la cour : Gaetano Giulio Zumbo, céroplaste, de la Sicile à Paris (1701)

Elena Taddia

Elena Taddia, « Une teste de cire anatomique ». Un sculpteur à la cour : Gaetano Giulio Zumbo, céroplaste, de la Sicile à Paris (1701), Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles, Articles et études, septembre 2016 (http://crcv.revues.org/13864 ; DOI : 10.4000/crcv.13864)

Résumé de l’article

Cette étude retrace la vie de Gaetano Giulio Zumbo (1656 ?-1701), sculpteur sur cire et céroplaste sicilien mort à Paris le 22 décembre 1701, un an à peine après son arrivée dans la capitale française. Pourquoi Zumbo arrive-t-il à Paris, quels réseaux lui permettent d’être reçu à la cour, d’obtenir un privilège royal, et comment son œuvre louée, discréditée et reléguée au rang d’« art mineur », a-t-elle pourtant influencé la sculpture et l’anatomie ? Telles sont les questions que cette étude se propose d’aborder, qui mettent en évidence un aspect important de la vie de Zumbo : celui de l’artiste de cour intermittent. Il séjourna d’abord à Florence chez Côme III de Médicis, avant d’être admis à la cour de Monseigneur et du duc d’Orléans, protégé par la peintre Élisabeth Chéron et admiré par les hommes de sciences et les artistes du Paris de l’époque.

Lire la suite (revues.org)