Accueil / Représentation et festivités / Ballet et opéra / Etudes modernes / Les ballets de cour d’après les recueils de (...)

Les ballets de cour d’après les recueils de musique vocale (1600-1643)

André Verchaly

André Verchaly, "Les ballets de cour d’après les recueils de musique vocale (1600-1643)", dans Cahiers de l’AIEF, Année 1957, Volume 9, Numéro 1
pp. 198 - 218.

Extrait de l’article

Durant les vingt années qui s’écoulèrent entre la représentation
du Ballet comique de la Reyne (1581) et la nomination de Pierre
Guédron comme compositeur de la Musique de la chambre du
roi (1601), aucun air ou récit de ballet ne semble avoir été publié
dans les recueils d’airs de cour, alors uniquement polyphoniques.
Les Airs... de plusieurs autheurs réunis à la fin du siècle (1595,
1596, 1597) par Adrian Le Roy contiennent quelques pièces que
l’on peut attribuer à Guédron, mais sans rapport avec le ballet.

Cest seulement à partir de 1608, au moment où Guédron
publia son premier livre d’Airs de cour à quatre et cinq parties
et Gabriel Bataille le premier livre de la collection d’Airs de differents autheurs mis en tablature de luth, collection dont Antoine
Boesset devait poursuivre jusqu’à sa mort (1643) la publication,
que l’on rencontre, mêlés aux airs de cour, les premiers airs de
ballet.

Au cours de cette période 1600-1643 qui englobe la fin
du règne de Henri IV et le règne de Louis XIII tout entier, le
ballet se présente sous divers aspects, soit qu’il conserve l’esprit
de l’ancienne mascarade, soit qu’il évolue momentanément avec
Guédron, entre 1609 et 1620, vers le ballet mélodramatique, soit
enfin qu’il se transforme avec Boesset en Ballet à entrées. L’opéra italien que Mazarin s’efforcera d’acclimater en France peu avant
la mort de Louis XIII n’agit pas encore directement sur lui.
Les formes vocales se modifient lentement. Les habitudes anciennes
se conservent. On publie en même temps que les airs polyphoniques, et pour satisfaire la mode nouvelle qui sanctionne un goût
déjà fort répandu au XVIe siècle, leurs transcriptions pour voix
et luth.

Lire la suite (Persée)