Accueil / Individus, familles, groupes / Nobles et Tiers Etat / Etudes modernes / Philippe Desducs, mère de Diane de France

Philippe Desducs, mère de Diane de France

Isabelle Pebay-Clottes, Claude Troquet

Isabelle Pebay-Clottes, Claude Troquet, "Philippe Desducs, mère de Diane de France", Bibliothèque de l’École des chartes, année 1990, volume 148, numéro 1, pp. 151 - 160.

Extrait de l’article

Diane de France, fille naturelle d’Henri II et d’une Piémontaise de petite noblesse, Filippa Ducci est parmi les bâtardes royales l’une des moins connues. Pourtant, cette princesse vécut quatre-vingt-un ans, la plupart du temps à la cour, sous les règnes de sept rois, de François Ier à Louis XIII ; ses frères les rois lui demandèrent souvent aide et conseils, voire l’utilisèrent comme négociatrice, et lui firent des dons nombreux et importants, en particulier le duché de Châtellerault puis celui d’Angoulême.

L’origine et la vie de Filippa Ducci, mère de Diane, présente plus d’obscurités encore. Les historiens se sont accordés jusqu’à présent pour dire qu’elle était originaire de Cuneo, ville du Piémont située à quatre-vingts kilomètres au sud de Turin, qu’elle avait rencontré le dauphin Henri au cours de la campagne d’Italie de 1537, dans un lieu non précisé, en avait eu une fille, et était entrée au couvent aussitôt après ses couches. Ces points peuvent maintenant, pour la plupart, être complétés ou rectifiés.

Lire la suite (Persée)