Accueil / Représentation et festivités / Musique et danse / Etudes modernes / La musique à la Cour de France au XVIe (...)

La musique à la Cour de France au XVIe siècle

Florence Alazard

Alazard, Florence, "La musique à la Cour de France au XVIe siècle", dans Revue d’histoire moderne et contemporaine, n° 52-4, 2005/4, p. 205-211.

Extrait de l’article

On sait depuis longtemps que l’injonction de Castiglione en 1528 (« Je ne suis pas satisfait du Courtisan s’il n’est aussi musicien, et si, outre la capacité de lire une partition, il ne sait pas jouer de divers instruments ») reposait sur des pratiques avérées : la cour de la Renaissance est le lieu privilégié de l’exercice musical. Les travaux récents sur la cour entre Moyen Âge et période moderne ont bien mis en évidence le rôle de celle-ci comme creuset culturel et lieu d’élaboration d’un mode de vie singulier. Mais ils n’ont pas toujours isolé le rôle spécifique de la musique dans ces processus. Les approches musicologiques des cours italiennes, depuis le travail pionnier de Iain Fenlon jusqu’au récent et remarquable ouvrage de Stefano Lorenzetti, n’ont pas donné lieu à des travaux similaires sur le royaume de France. Deux ouvrages récents viennent combler cette lacune, tout en proposant d’aborder différemment les pratiques musicales de la cour. Ils nous révèlent plus précisément le fonctionnement institutionnel de la musique curiale, et mettent en évidence lerôle de la musique dans la constitution de l’espace curial.

Lire la suite (CAIRN)