Accueil / Art et culture / Architecture, jardins et urbanisme / Etudes modernes / A propos du « Plumitif de la construction du (...)

A propos du « Plumitif de la construction du Pont-Neuf » (1578-1605)

Jean Guerout

Jean Guerout, "A propos du « Plumitif de la construction du Pont-Neuf » (1578-1605)", dans Bibliothèque de l’École des chartes, année 1992, volume 150, numéro 1, pp. 115 - 119.

Extrait de l’article

Yves Metman a publié d’une manière exemplaire un document capital pour l’histoire de la construction du Pont-Neuf de 1578 à 1605. La présente note n’a d’autre prétention que de proposer quelques remarques sur la manière dont le manuscrit nous est parvenu et sur la question des autres registres qui ont dû être tenus parallèlement à celui-ci.

La commission chargée de surveiller les travaux du Pont-Neuf était composée à l’origine des principaux magistrats des cours souveraines, administrateurs de la Ville et du domaine royal et comptables des deniers publics (cf. Introduction, p. X), dont les noms sont habituellement indiqués en tête de chacune des séances. Mais Y. Metman a montré que le manuscrit publié par lui était l’exemplaire des trésoriers de France (Introduction, p. IX). Ils figurent presque toujours (en nombre variable) parmi les assistants, sauf dans la séance du 14 octobre 1578 où apparaissent seulement les deux avocats du roi (p. 2). Dans bien des séances, ils sont les seuls commissaires présents ; d’ailleurs, les deux dernières séances relatées par le registre, celles des 12 septembre 1603 et 5 juillet 1605, sont tenues uniquement par des trésoriers de France et généraux des finances au Bureau de Paris : François Le Fèvre de Caumartin, seigneur de Mormant, François de Donon, Laurent de Gaumont et François Vallée. (...)

Le manuscrit de l’Institut permet en effet de faire une constatation très intéressante : Claude Marcel, conseiller du roi, intendant et contrôleur général des finances, qui semble avoir été le secrétaire officieux de la commission (Introduction, p. XVIII), est présent à presque toutes les séances relatées par le manuscrit, sauf une seule, celle du 22 juillet 1578...

Lire la suite (Persée)