Accueil / Art et culture / Architecture, jardins et urbanisme / Etudes modernes / Château, jardin, paysage en France du XVe au (...)

Château, jardin, paysage en France du XVe au XVIIe siècle

Jean Guillaume

Jean Guillaume, "Château, jardin, paysage en France du XVe au XVIIe siècle", dans Revue de l’Art, année 1999, volume 124, numéro 124, pp. 13-32.

Extrait de l’article

Les transformations subies par le château français du milieu du XVe siècle au milieu du XVIIe, de Châteaudun à Vaux-le-Vicomte, ne se réduisent pas à des changements de styles — du « gothique tardif » à la « Renaissance » et au « classicisme »... Elles s’expliquent tout autant par l’évolution plus lente, mais irrésistible, des désirs ou des besoins des hommes qui n’ont pas toujours eu la même idée du prestige, de la commodité ou du bonheur. Il faut mettre en évidence ces tendances de fond, dont les contemporains n’ont pas toujours eu conscience, si l’on veut comprendre le devenir de la demeure noble dans la « longue durée », ce que ne peut faire une recherche réglée sur la périodisation traditionnelle de l’histoire de l’art.

Parmi ces forces actives en profondeur, nous voudrions isoler l’intérêt porté par les habitants du château au jardin et au paysage. Cet intérêt, naturel dans une demeure aux champs, n’est pas nécessairement devenu plus intense à travers les siècles, mais il a eu à partir du milieu du XVe siècle des conséquences de plus en plus fortes sur l’organisation du jardin et sur l’architecture du château.

Lire la suite (Persée)