Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / Les bibliothèques des secrétaires du roi au (...)

Les bibliothèques des secrétaires du roi au XVIe siècle

Hélène Michaud

Hélène Michaud, "Les bibliothèques des secrétaires du roi au XVIe siècle", dans Bibliothèque de l’École des chartes, année 1968, volume 126, numéro 2, pp. 333 - 376.

Extrait de l’article

Le dépouillement d’inventaires après décès, entrepris à l’occasion d’une enquête sur la situation sociale et la condition matérielle des secrétaires du roi pendant le XVIe siècle, avait fait apparaître, dans l’énumération des biens meubles laissés par certains de ces officiers, l’existence de collections de livres plus ou moins importantes. Dans la perspective d’un tableau d’ensemble, cette rubrique présentait un intérêt négligeable pour apprécier le train de vie ou estimer la richesse effective des intéressés. C’est donc à titre de curiosité et pour aider à évaluer le degré de culture des secrétaires qu’il en avait été fait mention.

Et pourtant les enseignements tirés de ces listes méritaient un plus large développement. L’intérêt du contenu des bibliothèques pour l’étude de l’histoire des idées n’est plus à démontrer. Les bibliothèques de collèges avaient déjà retenu l’attention. L’exploitation systématique des archives notariales, née de l’attrait exercé par l’histoire sociale, avait permis la publication des résultats d’un sondage sur les collections réunies par des particuliers de conditions diverses.

Lire la suite (Persée)