Accueil / Art et culture / Arts décoratifs / Etudes modernes / Inventaire des tapisseries du roi Charles VI (...)

Inventaire des tapisseries du roi Charles VI vendues par les Anglais en 1422

Jules Guiffrey

Jules Guiffrey, "Inventaire des tapisseries du roi Charles VI vendues par les Anglais en 1422", dans Bibliothèque de l’École des chartes, année 1887, volume 48, numéro 1, pp. 59 - 110.

Extrait de l’article

Les inventaires spéciaux sont rares. Celui des tapisseries du roi Charles VI est, à ma connaissance, le seul du moyen âge qui contienne exclusivement des listes d’étoffes et de tentures de haute et basse lisse. A cette particularité notre document, joint une autre cause d’intérêt. Il donne l’état de la collection royale à la mort de Charles VI, au moment où la dynastie d’Angleterre va se substituer à la famille des Valois sur le trône de France. Par suite de cet événement, les riches tentures amassées depuis un demi-siècle dans le trésor royal sont dissipées comme un butin de guerre, et le compte présenté par le garde de la tapisserie du roi nous fait assister à la dilapidation d’une des plus riches et des plus précieuses collections dont le souvenir ait été conservé.

Le caractère particulier de l’inventaire a fourni au rédacteur l’occasion d’entrer dans des détails assez rares dans les pièces analogues comprenant des objets de diverse nature ; aussi, ce document présente-t-il une importance capitale pour l’histoire de la tapisserie. Il paraîtra peut-être singulier que personne jusqu’ici n’ait songé à en publier le texte. A quel motif attribuer cette indifférence ? Jusqu’à ces derniers temps, on ne soupçonnait guère tous les renseignements que l’étude des tapisseries peut fournir sur l’histoire des mœurs, du costume, de l’art et même delà littérature. C’est peut-être cette raison qui a fait négliger trop longtemps les secours que les inventaires peuvent apporter aux historiens et aux archéologues.

Lire l’article (Persée)

1e partie

2e partie