Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / L’homme, les hommes et la femme. Étude sur le (...)

L’homme, les hommes et la femme. Étude sur le vocabulaire des biographies royales françaises (Xle-Xllle siècle)

Elisabeth Carpentier

Élisabeth Carpentier. L’homme, les hommes et la femme. Étude sur le vocabulaire des biographies royales françaises (Xle-Xllle siècle), Annales, 1986, n° 2, pp. 325-346.

Extrait de l’article

Le développement des études de vocabulaire accompagné du dépouillement systématique de corpus constitués par l’informatique est un des traits mar­quants de la recherche actuelle en histoire médiévale. S’agit-il d’une sorte de retour au passé qui permet aux médiévistes — sous le couvert de nouvelles tech­niques et à l’abri de quelques résultats chiffrés — de revenir inlassablement sur leurs sources traditionnelles, chartes et chroniques...? Ou d’une évolution por­teuse d’avenir, susceptible de fournir des bases sûres à une histoire sociale et à une histoire des mentalités en pleine transformation ? Pour répondre à ce pro­blème de fond, il ne suffit pas de constituer des corpus, il faut apprendre à les utiliser, à les interpréter : là nous n’en sommes encore, me semble-t-il, qu’à l’aube de la recherche.

Attiré par le terme rare ou suggestif dont l’apparition ou la disparition marque un changement dans les institutions ou les comportements, l’historien se penche avec plus de réticence sur les vocables plus courants dont la perma­nence semble réserver moins de découvertes stimulantes. Mais peut-on sérieuse­ment, si l’on considère que l’apport du vocabulaire est fondamental pour la connaissance des sociétés médiévales, faire l’économie de l’étude des termes les plus fréquemment employés pour désigner, d’abord, les hommes et les femmes qui composaient cette société ?

La présente étude porte, à partir d’index et de concordances4, sur le vocabu­laire de quatre biographies royales françaises composées entre le milieu du XIe et le début du XIIIe siècle : textes écrits en latin par des moines et un clerc à destination d’un public aristocratique.

Lire la suite (Persée)