Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / Nouvelles et mémoires : Saint-Simon et les (...)

Nouvelles et mémoires : Saint-Simon et les problèmes du romanesque

Yves Coirault

Yves Coirault, "Nouvelles et mémoires : Saint-Simon et les problèmes du romanesque", dans Cahiers de l’AIEF, 1975, n° 1, pp. 145-169.

Extrait de l’article

Si l’on devait, hors de toute référence à des œuvres particulières, comparer le genre de la nouvelle et celui des Mémoires, on courrait grand risque de jouer sur les mots. Car les mots ont leur glissant ; et toute prise est ici méprise. Le type de la nouvelle intérieurement s’amenuise, jusqu’à s’évider, à mesure que le champ des œuvres devient plus spacieux ; et ce champ, on hésiterait à l’élargir encore en annexant à la littérature d’imagination la nouvelle historique, ou, pour user d’une expression moins équivoque, la nouvelle d’Histoire. Quant au genre des Mémoires, il est plus facile d’en énoncer le statut ou la forme canonique que d’en épuiser les modalités, et trop facile de l’opposer à la littérature romanesque comme on oppose le souvenir et la fiction.

Lire la suite (Persée)