Accueil / Art et culture / Transferts culturels / Etudes modernes / Les Autorités, la raison et l’expérience contre (...)

Les Autorités, la raison et l’expérience contre l’opinion commune : la lettre du Tasse sur la France (1571)

Marc H. Smith

Marc H. Smith, "Les Autorités, la raison et l’expérience contre l’opinion commune : la lettre du Tasse sur la France (1571)", dans Mélanges de l’école française de Rome, année 1991, n° 2, pp. 381-459.

Extrait de l’article

Au début de 1571, Torquato Tasso se trouvait à la cour de France dans la suite du cardinal Louis d’Este. À cette occasion, il écrivit au comte Ercole de’ Contrari une relation longue et détaillée sur les « costumi » et les « paesi » du royaume, sous forme d’une comparaison entre la France et l’Italie. Cette lettre est bien connue : imprimée deux fois dès 1581, parmi d’autres écrits du Tasse, et encore sept fois entre 1582 et 1589, elle a attiré depuis longtemps l’attention des historiens.

Tout d’abord, étant pratiquement le seul écrit du Tasse concernant son séjour français, elle a été envisagée comme un document biographique. Cependant, comme on n’y apprend en réalité presque rien de ce séjour, elle a surtout été, jusqu’au siècle dernier, le prétexte de généreuses extrapolations, souvent à la limite de l’affabulation, sur l’accueil flatteur fait au poète par le roi et la cour, et sur ses prestigieuses relations avec les lettrés français.

À l’opposé, l’absence de précisions allant dans ce sens a été relevée par ceux qui ont voulu prouver que le Tasse était passé tout à fait inaperçu en France. C’est en fait un faux problème, et on en restera toujours aux hypothèses quant au déroulement du séjour du poète. La lettre ne peut rien nous apprendre à ce sujet, simplement parce que ce n’est pas de cela qu’elle traite.

Lire la suite (Persée)