Accueil / Actualités et liens utiles / Liens utiles / Curia - les maisons royales au 17e et 18e (...)

Curia - les maisons royales au 17e et 18e siècle

Caroline zum Kolk (dir.)

Les maisons royales constituaient, avec plusieurs milliers de nobles, officiers et domestiques, le noyau stable de la cour. Chaque membre adulte de la famille royale disposait d’un tel service, symbolisant par sa taille et la qualité de ses membres le rang et la dignité de son maître. Composées d’hommes et de femmes de toutes les conditions, ce microcosme à l’image du royaume était un lieu de formation et d’action politique, un terrain fertile pour l’exercice du clientélisme. Les maisons jouaient aussi un rôle important dans le cérémonial et la vie culturelle de la cour.

Ces ensembles ont laissé une riche documentation : descriptions, listes des membres (les "états de maison") et documents comptables. Parmi eux se distinguent les États de France, des livres édités au 17e et 18e siècle qui donnent une image détaillée des maisons royales et de leur fonctionnement.
Ces livres, complétées par des documents laissés par la Cour des aides, sont au cœur du projet de recherche Curia.

Mise en œuvre

Le projet de recherche Curia a pour objectif d’examiner la structure et l’évolution des maisons royales et de proposer aux chercheurs des outils scientifiques et une documentation utile pour leur étude :

- la base de données Curia recense les noms des membres des maisons royales, avec des indications sur leur charge et leurs gages.
- les extraits des États de France dont émanent ces données, seront mis en ligne sur le site du Centre de recherche du château de Versailles.

Stagiaires et collaborateurs

Le projet Curia a accueilli des étudiants (niveau master 2 ou doctorat) en histoire et en histoire de l’art pour un stage de formation et de recherche d’une durée de deux mois.