Accueil / Actualités et liens utiles / Parutions / Identités dissimulées. Le voyage anonyme dans (...)

Identités dissimulées. Le voyage anonyme dans les sociétés anciennes et modernes

François Brizay, Albrecht Burkardt, Vincent Cousseau, Odile Richard-Pauchet (éd.)

Brizay François, Burkardt Albrecht, Cousseau Vincent, Richard-Pauchet Odile (coord. éd.), Identités dissimulées. Le voyage anonyme dans les sociétés anciennes et modernes, Limoges, Presses universitaires de Limoges, 2021, ISBN-10 : 2842878043, ISBN-13 : 9782842878047.

Le voyage anonyme constitue une pratique qui a probablement existé à toutes les époques. Il n’ en va pas autrement des motifs folkloriques et littéraires qui sont étroitement associés à ce sujet. Il reste que le champ thématique n’ a guère fait l’ objet d’ analyses systématiques. Il en vaut pourtant la peine.
En dépassant le caractère anecdotique attaché trop facilement à ce sujet, il s’ agit de l’ interroger sur tout ce qu’ il enseigne – dans les situations historiques les plus diverses – sur les pratiques itinérantes.
Le voyage anonyme, dans son « extravagance » même, dans son caractère liminal, constitue en effet un vecteur significatif des conditions du voyage et des façons de percevoir et d’ apprivoiser celui-ci. L’ expression regroupe l’ ensemble des cas de figure caractérisés par des voyageurs amenés à dissimuler, temporairement, (une partie de) leur identité. Le changement de nom, accompagné ou non par l’ adoption de faux papiers, ne constitue qu’ un premier degré de tout un ensemble de techniques employées à ce propos. Si certaines d’ entre elles semblent se reproduire, comme « à l’ identique », à travers les siècles, d’ autres configurations naissent seulement à des moments historiques précis.
Le présent livre cherche à sonder davantage ce domaine de pratiques et de représentations, en situant celles-ci dans le contexte historique qui les a faites naître. Inutile de souligner, à l’ heure de l’ afflux massif de réfugiés immigrants, à quel point ces pratiques sont encore à l’ ordre du jour.

Table des matières :

Introduction : Albrecht Burkardt, Voyages anonymes entre nécessités et plaisir – déconstructions et constructions de soi. Les contours d’un champ de recherche

Première partie : Anonymat et voyages sous la contrainte. Mobiles sociaux, politiques et religieux

- Nicola Zwingmann, « Un voile d’épaisses ténèbres en plein jour » - voyage anonyme et habits d’esclave dans l’antiquité romaine

- Beatrice Saletti, Hiding Identity in Medieval Travels to the Holy Land

- Aurélien Ruellet, Le voyage « incongneu » du minime Mersenne aux Provinces-Unies

- Gilles Bertrand, La traque des identités à Venise à l’époque de la Révolution française, 1789-1797

- Jean-Michel Vasquez, La mission chrétienne en Corée : périls, dissimulations, trajets

Deuxième partie : Explorateurs et espions

- Fabio d’Angelo, La science dissimulée. Circulations scientifiques anonymes en Europe (XVIIe–XIXe siècle)

- Aboubacar Ab. Maiga, Les voyages anonymes du capitaine Matveï Kokovtsov au Maghreb en 1776 et 1777

- François Brizay, Le voyage au Maghreb et au Levant (1803-1807) de Domingo Badía y Leblich, alias Ali Bey, prince abbasside

- Thierry Sauzeau, De Caillé à Abdallahi, identités dissimulées du découvreur de Tombouctou

- Luis Teixeira, Entre mimésis et figura. Les usages de la dissimulation par les explorateurs européens du Sahara au XIXe siècle

- Abdelhak Zerrad, Charles de Foucauld déguisé en rabbin juif

Troisième partie : variations de l’incognito

- Jean Boutier, À l’épreuve du Grand Tour : les paradoxes du voyageur anonyme

- Aurore Chéry, De Valmont à Louis XVI : l’itinérance incognito comme mise en scène de la vertu charitable

- Daniela Ventrelli, Le voyage du duc de Blacas dans les Pouilles en 1826. L’incognito d’un ambassadeur et d’un collectionneur aristocratique

- Volker Barth, Les pratiques de l’incognito au XIXe siècle

Quatrième partie : dissimulations et affirmation de soi

- Odile Richard-Pauchet, Voyage de Rousseau masqué aux eaux de Montpellier

- Nicole Pellegrin, Un cas de double anonymat ostensible. Les voyages en France (1775-1807) d’un père et de sa fille

- Alexandra Dodu, Jane Dieulafoy ou la transgression du quadrillage social

- Pascale Pellerin, Les identités d’Isabelle Eberhardt ou la quête de l’unité en terre coloniale

Partie finale : conclusions sémiotiques

- Alessandra Pozzo, Itinérances et dissimulation. Archétypes et critères pour la classification d’une pratique