Hauptseite / Aktuelles und Websites / Veröffentlichungen / Le Parlement de Paris Histoire d’un grand (...)

Le Parlement de Paris Histoire d’un grand corps de l’État monarchique XIIIe -XVIIIe siècles

Françoise Hildesheimer, Monique Morgat-Bonnet

Françoise Hildesheimer, Monique Morgat-Bonnet, Le Parlement de Paris Histoire d’un grand corps de l’État monarchique XIIIe -XVIIIe siècles Histoire et archives No 16. 2018. 848 p., broché, 15,5 × 23,5 cm. ISBN 978-2-7453-4812-8. 58 €

Au Moyen Âge et durant l’Ancien Régime, le Parlement de Paris était la plus haute Cour de justice du royaume de France. Instrument de la souveraineté royale, il représentait le roi qui était avant toute chose en charge de la justice et de la paix. Mais, issu de la Curia regis, il a gardé de ses origines d’autres attributions, de nature plus politique, tant dans le domaine législatif, administratif, économique et social, même quand le souverain s’est doté d’un Conseil de gouvernement. À une époque qui ne connaissait ni la distinction des pouvoirs, ni la séparation de la justice civile, criminelle, et administrative, où seule existait une justice de droit commun pour tous, le roi, l’État et les particuliers, le Parlement a été, tout au long de son histoire, non seulement une autorité politique, mais aussi la Cour suprême régulatrice de la jurisprudence et du droit qu’il a contribué à créer.

Françoise Hildesheimer, conservateur général honoraire aux Archives nationales, et Monique Morgat-Bonnet, ingénieur honoraire au CNRS, ont consacré une large partie de leurs travaux au dépouillement et à l’exploitation des archives du Parlement de Paris (série X des Archives nationales).