Accueil / Actualités / Parutions

Parutions

Damien Salles : La Liste Civile en France (1804-1870) - Droit, institution et administration

Empruntée à l’Angleterre qui l’instaura après sa révolution de 1688, l’institution de la liste civile fait l’objet d’une transposition en France par le droit intermédiaire. Le 7 octobre 1789, sa naissance consacre la disparition de l’ordre juridique ancien dans lequel les trésors du roi et de l’État demeuraient théoriquement confondus. À compter de ce jour, la liste civile se définit comme l’ensemble des dotations pécuniaire, (...)

Jean Schillinger : Louis XIV et le Grand Siècle dans la culture allemande après 1715

La réflexion sur les relations franco-allemandes à l’époque de Louis XIV apparaît avec régularité dans la culture allemande du XVIIIe au XXe siècle. Des historiens, des philosophes politiques, des écrivains mais aussi des souverains se sont interrogés sur la signification historique du Grand Siècle, ainsi que sur les répercussions qu’eurent sur l’Allemagne la figure du Roi-Soleil, sa politique et le rayonnement européen du (...)

Rémi Mathis : Solitaire et le Ministre. Autour de la correspondance entre d’Arnauld d’Andilly et Arnauld de Pomponne (1646-1674)

Présentation de l’ouvrage Par le moyen d’une patiente collecte effectuée dans divers fonds port-royalistes, de Paris à Utrecht en passant par Troyes, Rémi Mathis a réuni une foule de précieux documents qui lui ont permis d’établir la correspondance, étendue sur près de trente ans, entre Robert Arnauld d’Andilly et Simon Arnauld de Pomponne. Comme le montrent les lettres que le lecteur va découvrir ici, les deux destinées (...)

Leonhard Horowski : Die Belagerung des Thrones

L’ouvrage de Leonhard Horowski paru dans les Beihefte der Francia livre une étude minutieuse du fonctionnement de la cour de Versailles et de ses mécanismes sociaux. S’appuyant sur des sources abondantes et une connaissance exceptionnelle des liens généalogiques complexes des membres de la cour, l’auteur dresse un portrait probant de la cour de Versailles. En analysant en détail les structures du pouvoir, l’auteur (...)

Annie Duprat : La dernière famille royale de France, 1770-1851

Entre 1770 et 1793, les destins de Louis XVI et de son épouse Marie-Antoinette d’Autriche ont basculé du conte rose vers la plus sombre tragédie. De leurs quatre enfants, seule l’aînée, Marie-Thérèse Charlotte de France, dite "Madame Royale", a connu, jusqu’en 1851, une vie assez longue pour côtoyer restaurations monarchiques et révolutions. En cinq chapitres et trente documents iconographiques clés, ce fascicule, le (...)

Olivia Carpi : Les guerres de Religion. Un conflit franco-français (1559-1598)

Malgré le succès d’œuvres de fiction comme La Reine Margot d’Alexandre Dumas ou La Princesse de Montpensier de Madame de La Fayette et leur adaptation cinématographique par Patrice Chéreau et Bertrand Tavernier, les guerres de Religion françaises du XVIe siècle restent mal connues du grand public. On n’en retient tout au plus que quelques personnages ou événements emblématiques : une Catherine de Médicis à l’esprit retors (...)

Eliane Viennot, Nicole Pellegrin (dir.) : Revisiter la "querelle des femmes"

De la fin du Moyen Âge aux premières décennies du XXe siècle, l’Europe et en particulier la France ont été le théâtre d’une gigantesque polémique sur la place et le rôle des femmes dans la société. Qu’elle soit feutrée ou violente, qu’elle prenne un tour sérieux ou cocasse, qu’elle en appelle aux raisonnements ou aux émotions, qu’elle s’exprime en traités, pamphlets, pièces de théâtre, romans, tableaux…, elle a porté sur à peu (...)

G. Ouy, C. Reno, I. Villela-Petit : Album Christine de Pizan

De tous les écrivains du Moyen Âge, Christine de Pizan est celui dont le plus grand nombre de manuscrits originaux sont conservés, certains autographes, les autres réalisés sous sa direction. Ces cinquante-deux manuscrits forment donc un ensemble inestimable et représentent un objet d’étude d’une exceptionnelle richesse d’enseignements, tant pour les historiens du livre et les codicologues que pour les historiens de l’art (...)

Tatiana Debbagi Baranova : A coups de libelles. Une culture politique au temps des guerres de religion (1562-1598)

Ce livre propose une réflexion sur la culture de l’écrit de combat, désigné par le terme contemporain libelle, qui se met en place pendant les guerres de Religion. Il cherche à saisir, à travers l’étude des choix d’écriture et de publication des libelles, les représentations de leurs producteurs sur les finalités et les modalités de l’action par l’intermédiaire de l’écrit. Les procédés de la désignation et de la mise en (...)

Hélène Duccini : Guerre et paix dans la France du grand siècle. Abel Servien, diplomate et serviteur de l’État (1591-1659)

Comme nombre de grands serviteurs du roi, Abel Servien (1591-1659) est un oublié de l’histoire. Il a pourtant une ascension exemplaire marquée par les valeurs sociales de son temps où il convient, en s’appuyant sur son clan, de faire progresser celui-ci de la robe à l’épée. Entre Sully et Colbert, Servien trouve une place éminente comme intendant de Guyenne, négociateur en Italie, secrétaire d’Etat à la guerre, diplomate (...)