Accueil / Actualités / Parutions

Parutions

Katia Beguin : Financer la guerre au XVIIe siècle. La dette publique et les rentiers de l’absolutisme

Ce livre retrace l’histoire du principal instrument qui a servi à financer les guerres françaises au XVIIe siècle : les rentes sur l’Hôtel de Ville de Paris. Et bien plus encore : il analyse les implications politiques et sociales de l’institutionnalisation d’une dette publique alourdie à chaque conflit militaire et dont l’extinction est devenue impossible pour l’État. Ces rentes publiques, qui redistribuent une fraction (...)

J.-M. Leniaud : De Napoléon à la République. La basilique royale de Saint-Denis

C’est à Saint-Denis, sur le chantier de l’abbatiale gravement endommagée à la Révolution, que se joue l’histoire de la restauration monumentale en France. Ce chantier gigantesque et complexe nécessite, pour la première fois à cette échelle, la compréhension de la structure gothique et le réapprentissage de techniques oubliées. Spécialiste de cette période, Jean-Michel Leniaud propose une analyse des éléments architecturaux et (...)

R. Alcoy, D. Allios, M. A. Bilotta, M. Gianandrea (éd.) : Le plaisir de l’art du Moyen Âge - Commande, production et réception de l’œuvre d’art

Ce volume exceptionnel réunit cent vingt-neuf contributions d’historiens et d’historiens de l’art autour des thématiques actuelles de la réflexion historique, artistique et archéologique sur le Moyen Age. La référence à l’Antiquité, l’importance des échanges artistiques et la question de la réception des images nourrissent une approche transversale aux côtés d’un large panorama couvrant l’architecture résidentielle et (...)

Pierre Gatulle : Gaston d’Orléans entre impatience du pouvoir et mécénat

Gaston d’Orléans (1608-1660), frère cadet de Louis XIII puis oncle de Louis XIV, est abordé ici, avec son entourage, par le révélateur de son mécénat. Le souci de l’affirmation de soi est particulièrement aigu pour ce fils de France, héritier présomptif du trône, « second » perpétuel resté aux portes du pouvoir. Dès sa jeunesse, il est pris entre la subordination à l’aîné et les légitimations à l’œuvre dans le « devoir de révolte (...)

Franck Ferrand : Versailles après les rois

L’histoire méconnue de Versailles après la chute de la monarchie. Le 6 octobre 1789, le roi et la cour quittent Versailles pour Paris. Jamais plus la monarchie française n’habitera ces lieux pourtant conçus pour elle. Ni Napoléon, ni les Bourbons restaurés, ni Louis-Philippe, ni Napoléon III ne reviendront chez Louis XIV. Quant à la République, si elle prend parfois ses aises à Versailles, elle se méfiera toujours de (...)

Alexandre Maral : Le roi soleil et Dieu

La rencontre et le dialogue singulier entre deux personnalités exceptionnelles : Dieu et Louis XIV. Ou comment la religion et l’Etat font corps et âme dans la personne du Roi : une véritable révélation sur une dimension méconnue et déterminante du règne du Roi-Soleil. Roi très chrétien, revêtu de l’onction du saint chrême, Louis XIV occupe une place unique dans le domaine religieux, celle de médiateur entre Dieu et les (...)

Andreas Sohn : Von der Residenz zur Hauptstadt. Paris im hohen Mittelalter

Dem hohen Mittelalter, einer Schlüsselepoche in der mehr als 2000-jährigen Geschichte der Stadt Paris, ist dieses Buch gewidmet. Wie in dieser Zeit Paris zur Hauptstadt Frankreichs aufgestiegen ist, wird quellennah und anschaulich, mit stringenten methodischen Zugängen und neuen Forschungsergebnissen dargelegt. Dieser spannungsreiche und komplexe Prozess trug wesentlich dazu bei, dass Paris zur größten Stadt (...)

Jan Hirschbiegel, Werner Paravicini, Jörg Wettlaufer (éd.) : Städtisches Bürgertum und Hofgesellschaft

25 Jahre lang hat die Residenzen-Kommission der Akademie der Wissenschaften über Hof und Residenzen gearbeitet. Jetzt will sie sich und ihre Forschungen neu orientieren. Dafür wählte sie das Thema »Bürgertum und Hofgesellschaft« aus und bat international renommierte Kollegen darum, zu ihren Entwürfen Stellung zu nehmen. Der Stoff wurde in vier Anläufen behandelt : Die Antworten sind oft überraschend und skizzieren ein (...)

Juliusz A. Chroscicki, Mark Hengerer, Gérard Sabatier (dir.) : Les funérailles princières en Europe, XVIe-XVIIIe siècle (vol. 1)

Depuis une tren­taine d’années, les his­to­riens ont exploré la pro­blé­ma­ti­que de la « genèse de l’État moderne » en Europe entre le XVIe et le XVIIIe siè­cle, et son corol­laire, la place cen­trale tenue par les cours prin­ciè­res dans le pro­ces­sus. L’objec­tif de ce livre est de s’inter­ro­ger sur la part qu’ont pu y pren­dre les stra­té­gies funé­rai­res des famil­les sou­ve­rai­nes. Ce livre pro­pose une appro­che dif­fé­rente (...)

Annemarie Jordan : Catherine of Austria, Queen and Collector

In 1496 “the” wedding of the century was celebrated in Brussels with great pomp. Juana of Castile married Archduke Philip, the most attractive bachelor of Europe. Their union joined the royal house of Spain with the Burgundian-Habsburg dynasties : the dawn of a world empire. Their six children were born to rule as future Emperors and Queens. The youngest lead an isolated childhood in remote Northern Spain, cut off (...)