Home / News / Publications

Publications

Dustin M. Neighbors, Lars Cyril Nørgaard, Elena Woodacre (éd.) : Notions of Privacy at Early Modern European Courts. Reassessing the Public and Private Divide, 1400-1800

Grand, extravagant, magnificent, scandalous, corrupt, political, personal, fractious; these are terms often associated with the medieval and early modern courts. Moreover, the court constituted a forceful nexus in the social world, which was central to the legitimacy and authority of rulership. As such, courts shaped European politics and culture: architecture, art, fashion, patronage, and cultural exchanges (...)

Isabelle Brocard : Madame de Sévigné ou l’excessive tendresse

Milieu du XVIIème siècle, Marie de Sévigné voudrait faire de sa fille, Françoise, une femme forte et indépendante, comme elle. Elle la présente à la cour de Louis XIV, persuadée de lui ouvrir les portes d’un destin à la hauteur de ses attentes. Malheureusement, les choses tournent mal pour la jeune femme... Déterminée à vouloir le meilleur pour sa fille, Marie de Sévigné n’aura de cesse de tenter de lui (...)

Yves Sassier : Robert le Pieux. L’enracinement dynastique

À bien des égards, le règne du successeur de Hugues Capet a fait l’objet de récits où s’entremêlent histoire et légende. Robert le Pieux (972-1031) fut considéré par son contemporain et « hagiographe » Helgaud comme le premier roi thaumaturge, détenteur d’un pouvoir miraculeux permettant de guérir ses sujets. Certains auteurs des xixe et xxe siècles l’ont quant à eux décrit comme un homme dirigé par ses (...)

Jean-Christophe Buisson, Jean Sévillia (dir.) : Les derniers jours des reines

Comment sont mortes les reines et impératrices les plus célèbres, celles dont la vie, la fin et le destin ont changé l’histoire du monde ? Pour répondre à ces questions, Jean-Christophe Buisson et Jean Sévillia ont réuni à leurs côtés les meilleurs universitaires et écrivains d’histoire actuels. Un « livre-chapitres » sans équivalent, riche en anecdotes et découvertes, qui a rencontré un grand succès public. (...)

Andrea Valentini : La Cité des dames de Christine de Pizan. Entre philologie auctoriale et génétique textuelle

Andrea Valentini étudie la genèse et l’évolution linguistique et stylistique des deux versions de la Cité des dames de Christine de Pizan, œuvre majeure de la littérature médiévale et de l’histoire des femmes. L’analyse s’appuie sur une édition génétique d’extraits étendus du texte, fondée sur les manuscrits dont la préparation a été surveillée par l’autrice. La philologie s’y double de l’examen des miniatures (...)

Elisabetta Lurgo : Marie-Adélaïde de Savoie. Duchesse de Bourgogne, mère de Louis XV

Le pouvoir éphémère d’une jeunesse triomphante dans une monarchie sur le déclin. Dans le roman d’un Grand Siècle au charme éternel, Marie-Adélaïde de Savoie (1685-1712), mère de Louis XV, tient le rôle d’héroïne tragique. Fiancée à dix ans au duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV, elle était promise au trône de France ; mais son insouciante jeunesse sera brisée par la guerre de Succession d’Espagne, dont (...)

Matthieu Lett : Les escaliers d’honneur dans l’Europe des cours (1670-1760). Architecture et décor d’une pièce d’apparat

Entre les années 1670 et 1760, les grands escaliers d’honneurs devinrent un espace d’apparat privilégié au sein des résidences princières européennes. Ils incarnaient à la fois le rang et les ambitions de leurs commanditaires. De Versailles à Caserta, de nombreux chantiers furent entrepris, dans un contexte diplomatique marqué par les rééquilibres politiques entraînés par la montée en puissance de la France de (...)

Annie Jourdan : Le rendez-vous manqué. Germaine de Staël une femme d’influence face à Napoléon

Parmi les opposants à l’Empire, aucun ne fut aussi sévèrement traité que Germaine de Staël. De 1803 à 1812, l’auteure de Delphine et Corinne ou l’Italie fut bannie, confinée à quarante lieues de Paris puis condamnée à ne plus quitter son château de Coppet en Suisse. Tout avait pourtant bien commencé et la jeune femme n’avait pas ménagé ses efforts pour séduire le Héros d’Italie. Jusqu’à ce jour du 3 janvier (...)

Joël Blanchard : Armagnacs et Bourguignons. La fabrique de la guerre civile (1407-1435)

De par son ampleur et sa durée – vingt-huit années entre 1407 et 1435 –, le conflit entre Armagnacs et Bourguignons est un archétype de la guerre civile et, partant, une référence pour les historiens. Le meurtre de Louis d’Orléans, à l’instigation de Jean sans Peur, le fils du duc de Bourgogne, suivi de celui du même Jean douze ans plus tard, en 1419, sont à l’origine d’un cycle de violence sans précédent, (...)

Régine Le Jan : Amis ou ennemis ? Émotions, relations, identités au Moyen Âge

L’opposition entre amis et ennemis, amitié et haine est universelle mais elle se décline sous des formes très diverses selon les sociétés, entre valeurs contraires et pratiques de médiation, émotions et relations. Dans les sociétés occidentales qui se sont développées sur les ruines de l’Empire romain, la guerre et l’honneur d’un côté, le christianisme de l’autre, ont été des facteurs d’identité collective et (...)