Accueil / Actualités / Parutions / Catherine de Médicis (1519-1589). Politique et (...)

Catherine de Médicis (1519-1589). Politique et art dans la France de la Renaissance

Guillaume Fonkenell, Caroline zum Kolk (dir.)

Guillaume Fonkenell, Caroline zum Kolk (dir.), Catherine de Médicis (1519-1589). Politique et art dans la France de la Renaissance, Paris, Le Passage, 2022, 320 p., 110 illustrations, 35 €, ISBN : 978-2-84742-485-0.

Personnage clef de l’histoire de France et figure centrale de la Renaissance, Catherine de Médicis n’aura jamais cessé de faire parler d’elle depuis sa naissance en 1519, il y a cinq cents ans. Son parcours à la cour de France, où elle a assisté à cinq règnes et tenu successivement les rôles de princesse, de dauphine, de reine, puis de régente et de reine mère, la voit s’imposer dans un monde où le pouvoir et la gloire se déclinent habituellement au masculin.
Catherine de Médicis, c’est d’abord une action politique fondée sur une analyse lucide de la longue crise que traverse la France de la seconde moitié du XVIe siècle, prise dans un cycle incessant de conflits et de guerres qui opposent protestants et catholiques. C’est aussi un art de gouverner qui accompagne la grande mue de la monarchie française, avec le poids croissant de la cour et de l’administration ainsi que le développement de la diplomatie et du clientélisme.
Mais Catherine de Médicis, c’est aussi l’une des premières commanditaires d’œuvres d’art de son siècle : aucun domaine n’échappe entièrement à son influence, ni l’architecture, ni la sculpture, ni la peinture, ni les arts décoratifs, et elle a des ambitions savantes, comme le rappelle son abondante bibliothèque. Mais la reine est aussi une source d’inspiration pour ses contemporains : à la fois un modèle à imiter et une figure qui stimule l’imagination des créateurs.
Son destin hors du commun a alimenté la fameuse « légende noire », perceptible dans les jugements de certains érudits, mais aussi l’imaginaire romanesque et cinématographique.

Sous la direction de Caroline zum Kolk et Guillaume Fonkenell, Catherine de Médicis (1519-1589). Politique et art dans la France de la Renaissance réunit des études issues de diverses disciplines qui dressent un portrait inédit de cette souveraine influente, éclairant les multiples facettes de son œuvre politique et culturelle à la lumière de recherches récentes.

Ouvrage publié avec le soutien du château et des musées de Blois, de l’association des Amis du château et des musées de Blois et du Domaine de Chaumtont-sur-Loire.

Table des matières

Elisabeth Latremolière, Avant-Propos
Guillaume Fonkenell, Caroline zum Kolk, Introduction
Caroline zum Kolk, Reine noire, reine blanche, reine diaphane : Catherine de Médicis sur le chantier de l’histoire (XVIe-XXIe siècle)
Guillaume Fonkenell, Les historiens de l’art face à Catherine de Médicis

1re partie : Catherine de Médicis en famille et à la cour
Monique Chatenet, Le roi, la reine, la favorite. Le règne d’Henri II vue par les diplomates italiens
Caroline Trotot, Catherine de Médicis, figure miroir des Mémoires de Marguerite de Valois
Tracy Adams, La reine et la favorite
Loïc Bienassis, Un parfum de légende. Catherine de Médicis et l’art des senteurs dans la France de la Renaissance
Julia Heinemann, La reine mère comme figure de parenté. La correspondance de Catherine de Médicis avec Charles-Emmanuel de Savoie

2e partie : Pratiques du pouvoir
Sylvie Daubresse, Catherine de Médicis et le Parlement de Paris
Damien Fontvieille, « Nostre bonne maistresse ». Le clan Bochetel, fidèles conseillers de Catherine de Médicis pendant les guerres de Religion
Gautier Mingous, Catherine de Médicis et l’espionnage. Correspondances et structuration du renseignement royal à Lyon dans les années 1570
Brian Sandberg, Catherine de Médicis et le métier de pacificatrice

3e partie : Catherine de Médicis et ses représentations
Sophie Tejedor, Catherine au seuil du temps des troubles : les stratégies de l’entrée de Chenonceau (31 mars 1560)
Emmanuel Lurin, Catherine de Médicis, nouvelle Artémise, et l’édifice monarchique : du bon usage des métaphores architecturales dans l’œuvre d’Antoine Caron
Luisa Capodieci Bayard, Catherine de Médicis entre auctoritas et domus regia dans l’Histoire françoyse de nostre temps
Geneviève Bresc-Bautier, Quelques interrogations sur des commandes funéraires de Catherine de Médicis
Natalia Wawrzyniak, Catherine de Médicis comme mater dolorosa : le portrait de la reine mère en douleur dans la poésie de circonstance
Alexandra Zvereva, « Royne qui de vertus passe Artemisie et celles du vieil Temps » : Catherine de Médicis en portraits

4e partie : Les monuments de la reine : l’esprit et la matière
Maxence Hermant, Les manuscrits de Catherine de Médicis
Isabelle de Conihout, Cent et quelques livres ayant appartenu à Catherine de Médicis
Mathieu Deldicque, Catherine de Médicis et son livre de portraits : enjeux artistiques, dynastiques et politiques
Etienne Faisant, « Que j’euse cet plésir le trover fayst » : les demeures de Catherine de Médicis
Jean Guillaume, Catherine de Médicis à Chenonceau
Celia Condello-Gobron, Entre logis et jardins : les commandes de Catherine de Médicis au château de Moulins (Allier)

Annexes
Bibliographie
Index
Crédits photographiques

Les auteurs

Tracy Adams | Professor in European Languages, School of Cultures, Languages
and Linguistics, University of Auckland, New Zealand
Loïc Bienassis | PRAG, Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation/
Université de Tours
Geneviève Bresc-Bautier | Directrice honoraire du département des Sculptures,
musée du Louvre
Luisa Capodieci | Maître de conférences HDR, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Monique Chatenet | Conservateur en chef honoraire du Patrimoine, chercheur honoraire
au Centre André Chastel (CNRS, Paris)
Celia Condello-Gobron (†) | Docteur en histoire et archéologie, Université de Lyon 2,
CIHAM UMR 5648
Isabelle de Conihout | Conservateur en chef des bibliothèques honoraire,
experte en livres anciens
Sylvie Daubresse | Ingénieure de recherche HDR, CNRS, Sorbonne Université,
Centre Roland Mousnier
Mathieu Deldicque | Conservateur du patrimoine, musée Condé, Château de Chantilly
Étienne Faisant | Docteur en histoire de l’art, Sorbonne Université
Guillaume Fonkenell | Conservateur en chef du patrimoine, Responsable des collections
de sculpture et de mobilier, Musée national de la Renaissance château d’Ecouen
Damien Fontvieille | Agrégé d’histoire, Sorbonne Université, Centre Roland Mousnier
Jean Guillaume | Professeur émérite, Sorbonne Université
Julia Heinemann | Docteur, Université de Vienne, Institut für Wirtschafts-
und Sozialgeschichte
Maxence Hermant | Conservateur des bibliothèques, Bibliothèque nationale de France,
département des Manuscrits
Emmanuel Lurin | Maître de conférences, Sorbonne Université, Centre André Chastel
Gautier Mingous | Agrégé et docteur en histoire moderne,
LARHRA (Laboratoire de Recherche en Histoire Rhône Alpes), UMR 5190
Brian Sandberg | Professeur d’Histoire, l’Université de l’Illinois du Nord
Sophie Tejedor | Professeure agrégée et docteure en histoire, Sorbonne Université,
Centre Roland Mousnier
Caroline Trotot | Maîtresse de conférences, Université Gustave Eiffel, EA LISAA 4120
Natalia Wawrzyniak | Chercheuse FNS senior, Université de Lausanne
Caroline zum Kolk | IGE, historienne, Fondation Maison des Sciences de l’Homme,
Cour de France.fr
Alexandra Zvereva | Responsable des collections patrimoniales de Saint-Germain-en-Laye,
directrice du Musée municipal Ducastel-Vera