Accueil / Actualités / Parutions / Les prieurés de Fontevraud dans le diocèse de (...)

Les prieurés de Fontevraud dans le diocèse de Poitiers. Conditions d’implantation, topographie monastique et évolution

Patrick Bouvart

BOUVART Patrick, Les prieurés de Fontevraud dans le diocèse de Poitiers. Conditions d’implantation, topographie monastique et évolution, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2021 (Archéologie et culture).
ISBN : 9782753583252.

Avant de rayonner sur les territoires de la France, de l’Angleterre et de l’Espagne, l’ordre de Fontevraud s’est durablement implanté dans le diocèse de Poitiers. Pendant près de 50 ans, une trentaine de prieurés y sont placés sous l’égide du fondateur Robert d’Arbrissel, puis de la première abbesse Pétronille de Chemillé. S’appuyant sur des études archéologiques qui remettent en question nombre d’idées préconçues – à commencer par la notion même de prieuré et de fait, le corpus des sites -, l’ouvrage s’attache à vérifier le caractère double des établissements à travers les mentions des communautés féminines et masculines puis à travers l’organisation des bâtiments.

Avec une préface de Claude Andrault-Schmitt et Luc Bourgeois.
Avec le soutien de l’université de Poitiers et de la Drac de Nouvelle-Aquitaine.

TABLE DES MATIÈRES :

Préface ......................................................................................... 7 introduction.........................................................................................................11
Modalités de l’étude ......................................................................13
Champs de l’enquête, limites et problématiques......................................................13 Questions de méthode...........................................................................16
État des sources et de la bibliographie.....................................17
Outils de recherche.............................................................................................17
Les sources imprimées et/ou éditées.........................................18
Le Grand cartulaire de Fontevraud : description .......................................18
La rédaction du Grand cartulaire de Fontevraud : quelques hypothèses
sur les logiques sous-jacentes..................................................................................20 Les Vitae de Robert d’Arbrissel rédigées au XIIe siècle............................................21
Les sources manuscrites........................................................................................21
La documentation iconographique ..........................................................................23 La Règle, les statuts et les ouvrages se référant à la liturgie...................................24
La règle et les statuts rédigés au XIIe siècle ..............................................25
La règle rédigée à la demande de Marie de Bretagne en 1474................................25
Les cérémoniaux ......................................................................26
Les historiens de l’ordre.........................................................................28
Les travaux universitaires spécifiques au diocèse de Poitiers...................................29
Élaboration du corpus...............................................................................33
Premiers inventaires et premiers essais de classification.......................................33 Divergences de classification : quelles raisons et quel parti adopter ? ...................35
La notion de prieuré dans la lexicologie fontevriste...................................................35 La notion de domaine dans la lexicologie fontevriste...........................................36 Prieuré et domaine, autres comparaisons lexicologiques ........................................36
Les notions de prieuré conventuel, simple, non conventuel et hors de règle..............37
Une classification raisonnée ou raisonnable ? ...........................................................37
Vérification et recomposition du corpus ...................................................................37
Toponymie et indices de localisation......................................................................37
Inventaire et chronologie des sites confirmés par des actes épiscopaux ou pontificaux ..............................38
Observations et interprétations relatives aux lieux non confirmés............................40
Arçay (département de la Vienne, commune d’Arçay ; anciennes graphies : Arciacus, Archeium)............40
« Behes ? » (département de la Vendée, éventuellement commune de Saint-Valérien ;
ancienne graphie inconnue)....................................................................................41

La Bruère (département des Deux-Sèvres, commune de Saint-Maixent-de-Beugné ;
alias la Bruyère) ....................................................................................................41
La Fumoire (département de la Vendée, commune de Montournais ; ancienne graphie :
La Fimaire, Fumeria)..............................................................................................41
Les Forges (département de la Vienne, commune de Chaunay ; ancienne graphie : Forges)..................................................................................................................41
L’Habit-de-Morton (département de la Vienne, commune de Morton ; ancienne graphie : Mortun) ..................................................................................................42
Jaunay (département de la Vienne, commune de Jaunay-Clan ;
ancienne graphie : Jaunayo)...................................................................................42
La Leue (département de la Vendée, commune de la Réorthe ;
anciennes graphies : Luciaco, Luchaio)....................................................................42
Lorgeboisseau (département des Deux-Sèvres, commune de Maisontiers ;
ancienne graphie : Lojaboissel) ................................................................................43
La Mesleraye (Meilleraye ou Bournevault ?) ................................................................43
Montiboeuf (département des Deux-Sèvres,
commune de Secondigny ; ancienne graphie : Montibou, Montibu, Montis Ibu)...........43
Montreuil-Bellay (département du Maine-et-Loire, commune de Montreuil-Bellay)....44
Pirelé (département des Deux-Sèvres, commune de Chiché ;
ancienne graphie : Pirelay, Pierlay).............................................................................44
La Place (département de la Vienne, commune de la Chaussée ; ancienne graphie : Platea).....................................................................................................................44
Renoué (département de la Vienne, commune de Saint-Jean-de-Sauves ; ancienne graphie : Renoe).....................................................................................................45
Saint-Juire (département de la Vendée, commune de Saint-Juire-Champgillon ;
ancienne graphie : Sancti Georgii, Sancto Jurio)......................................................45
Saint-Mars-des-Prés (département de la Vendée, commune de Chantonnay ;
ancienne graphie : Sancti-Medardi)/la Pignardière.................................................45
Saint-Nicolas alias Saint-Mathurin de Loudun (département de la Vienne,
commune de Loudun, faubourg Saint-Nicolas)..........................................................46 Vix............................................................................................................................47
Prieurés ou domaines, comment suivre les mutations ? ............................................47
Tentative avortée ou site déclassé : un exemple précoce, Montbertin.........................47
Les sources exploitables ...........................................................................................47
Essai de distinction des prieurés ...............................................................................49
Fontevraud et le diocèse de Poitiers...........................................................................53
Origine et essor du monachisme féminin dans le diocèse de Poitiers.........................53
Les raisons et les modalités d’apparition des ordres réformateurs ............................54
La réorganisation du diocèse de Poitiers aux XIe-XIIe siècles, un contexte favorable
aux pensées réformatrices.........................................................................................54
Fontevraud, une réforme du monachisme féminin par un compromis entre règle bénédictine et préceptes augustiniens ?.....................................................................55
La multiplication des prieurés fontevristes : quels facteurs ?...................................................................................55 Les prieurés fontevristes, des cautions morales et des relais politiques pour les évêques ? ..........................56 Les relations entre Fontevraud et les évêques de Poitiers.......................................56
La répartition des prieurés fontevristes, la conséquence d’une politique épiscopale réformatrice ?.......................................................................................................58
L’essor des prieurés, la conséquence d’une régularisation de groupements érémitiques ? ........................................................................................................................60
Fontevraud et les autres ordres réformateurs implantés dans le diocèse de Poitiers :
concurrence ou complémentarité, prépondérance ou équilibre ? ...............................62
La répartition des prieurés dans le diocèse de Poitiers : une stratégie territoriale ?.....62

Une répartition répondant à de nouveaux besoins sociaux et démographiques ?......67
Les donations, un aperçu des relations avec les laïcs..............................................67
Statuts des donateurs et degré d’engagement........................................................67
Les donateurs qui président aux implantations ....................................................68
Les ducs d’Aquitaine et les membres de leur famille ...............................................68
Les comtes d’Anjou..............................................................................................69
Les comtes de la Marche..........................................................................................69

Les Rancon et leurs principaux vassaux............................................69
Les vicomtes de Châtellerault et leurs principaux vassaux ........................................70
Les vicomtes de Thouars et leurs principaux vassaux ..............................................71
Les grands absents : les comtes d’Angoulême, les vicomtes d’Aulnay, les Parthenay et les Lusignan ...........................................................................................................71
Une large majorité de petits seigneurs......................................................................72
Les donateurs qui accroissent le temporel des prieurés .........................................72
Des donateurs principalement issus de milices castrales ?......................................72
Le recrutement des religieuses, une manne économique ?........................................73
La répartition des prieurés simples : une conséquence de l’engagement des donateurs ?.............................................................................................................74
L’implantation et le développement des prieurés....................................................74
Le choix du site, une manifestation de la spiritualité érémitique ?..........................74
Le choix du site : un minimum de revenus requis ou des conditions particulières ? ...74
Des structures temporaires autorisant l’installation d’une première communauté religieuse sur un site..............................................................................................75
Les premières installations : des communautés doubles systématiques ou des communautés simples évoluant en communautés doubles ?...................................75
Plusieurs scenarios...................................................................................75
Les acteurs des chantiers de construction d’après les sources.................................................................................77
Pose de la « première pierre » et bénédiction des fondements par l’évêque...................................................77
Maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre...................................................................................................................78 Les corps de métiers..............................................................................................79
Les caractéristiques primitives des prieurés doubles .......................................85
Les sites et leur environnement.................................................................................................85
Le relief...........................................................................................................85
La relation avec les cours d’eau........................................................................85
La relation avec les axes de communication..............................................................86
La relation avec les zones de peuplement, châteaux, villes, centres paroissiaux, hameaux... ....................87
La relation avec les centres d’exploitation agricole et de productions artisanales.........................................88
Disposition des bâtiments et organisation des espaces.....................................88
L’abbaye, un modèle d’organisation pour un ordre ou une simple base de comparaisons ?.....................................................................................................88
L’implantation des deux communautés sur un même site..........................89
Les distances et répartitions géographiques entre communautés.......................89
L’orientation des bâtiments...........................................................................90
Les enceintes .........................................................................................................91
Les prieurés féminins ...............................................................................................92
Les églises................................................................................................................92
Les plans, des indices de générations successives ? .................................................92
Dimensions et proportions, des critères de comparaisons ? ......................................95
Une évolution en fonction des chronologies ?...........................................................99
Identification des espaces et organisation des circulations...................................... 100
Caractéristiques des élévations............................................................................... 103
Les fourrures ...................................................................................................... 109
Les élévations porteuses et organes de stabilité, mesures et proportions............. 109
Les supports et couvrements................................................................................. 112
Les baies et la régulation du son, de l’air et de la lumière.................................... 118
Le décor architectural ......................................................................................... 124
Des décors comme repères chronologiques ? ...................................................... 135
Les aménagements et le mobilier .......................................................................... 137
L’architecture des églises, principal témoin des pratiques liturgiques primitives ? .. 139
Les bâtiments conventuels .................................................................................... 139
Plans et proportions générales .............................................................................. 139
Inventaire des espaces et organisation des circulations ......................................... 141
Les espaces funéraires................................................................................. 147
Localisation des aires sépulcrales...................................................................... 147
Recrutement dans les espaces funéraires ................................................ 147

Les prieurés de Fontevraud dans le diocèse de Poitiers

Pratiques funéraires et dispositifs commémoratifs................................................. 148
Une lanterne des morts à Montazais ? ................................................................... 149
Les prieurés masculins ......................................................................................... 149
Les églises Saint-Jean de l’Habit ........................................................................... 149
Plans, dimensions et proportions............................................................................ 149
Identification des espaces et organisation des circulations...................................... 151
Caractéristiques des élévations............................................................................... 151
Les bâtiments d’habitation .................................................................................... 153
Un modèle : Saint-Jean de l’Habit de Fontevraud ?.................................................. 153
Les prieurés masculins, quelles autres comparaisons possibles ? .......................... 158
Les caractéristiques primitives des prieurés simples............................................... 163
Les conditions d’implantation ................................................................................ 163
Le statut des occupants.......................................................................................... 164
Les constructions ................................................................................................... 164
Les chapelles ......................................................................................................... 164
Plans, dimensions et proportions.......................................................................... 164
Identification des espaces et organisation des circulations...................................... 165
Caractéristiques des élévations.............................................................................. 165
Le mobilier et les pratiques liturgiques ................................................................. 165
Extrait de l’inventaire du prieuré de Libaud relatif au mobilier ............................... 167
Les habitations et bâtiments annexes.................................................................. 167
Les espaces funéraires........................................................................................ 168
Les prieurés simples sont-ils conventuels ? .......................................................... 170
L’évolution des prieurés doubles .......................................................................... 171
L’érection d’une église paroissiale à Tusson, un exemple isolé de l’attractivité exercée
par les prieurés au XIIIe siècle ?............................................................................. 171
Les chapelles funéraires, un témoignage des relations entretenues avec l’aristocratie au XIIIe siècle ............ 171
L’indice d’une vulnérabilité de l’architecture des prieurés : les catastrophes des Cerisiers et Tusson........... 172
Les destructions et fortifications attribuables au contexte de la guerre de Cent Ans...................................... 172
La « renaissance » des prieurés et les conséquences de la réforme de l’ordre de Fontevraud ......................... 174
L’état des lieux à l’issue de la guerre de Cent Ans ................................................ 174
L’accroissement progressif des effectifs et l’introduction de la réforme fontevriste................................... 175
La reconstruction des prieurés au XVe siècle : une « renaissance » difficile ......... 177
La reconstruction des prieurés au XVIe siècle et les applications de la réforme......................... 177
L’organisation des prieurés masculins....................................... 177
L’organisation des prieurés féminins ...................................................... 177
Artisans, matériaux et procédés de construction .................................. 179
Les destructions et fortifications attribuables au contexte des guerres de Religion......................................... 181
Les prieurés aux XVIIe et XVIIIe siècles.................................................................... 183
La reconstruction des églises au XVIIe siècle ..................................... 184
L’organisation des espaces .......................................................................... 184
Les aménagements et le mobilier liturgique ................................... 185
Les reconstructions des bâtiments conventuels aux XVIIe et XVIIIe siècles.............. 186
L’organisation des prieurés féminins ..................................................... 186
Architectes, artisans, matériaux et procédés de construction ........... 186
Les espaces et pratiques funéraires aux XVIIe et XVIIIe siècles ......................... 187
Les saisies révolutionnaires comme Biens nationaux ............................................ 189
Conclusion............................................................................................................ 193
Sources................................................................................................................ 197
Bibliographie ......................................................................................... 199
Table des figures.............................................................................211